Yannick Jadot cinglant contre Manuel Valls : l'écologiste juge qu'il a été "assez lamentable" et que son exclusion du PS serait "méritée"

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
DirectLCI
DIVISION A GAUCHE - Ce jeudi matin sur LCI, Yannick Jadot a eu des mots durs envers l'ancien Premier ministre socialiste. Il estime que Manuel Valls, qu'il qualifie de "saboteur numéro un de la campagne de Benoît Hamon", mériterait d'être exclu du PS.

Manuel Valls ne cache pas ses appels du pied envers Emmanuel Macron. Et cela ne plaît pas à tout le monde au sein du Parti socialiste, qui a enclenché une procédure d'exclusion à son encontre. "La menace d'exclusion du PS est méritée", a commenté Yannick Jadot, l'écologiste allié de Benoît Hamon lors de la présidentielle, jeudi matin sur le plateau de LCI.

"Manuel Valls a été assez lamentable"Yannick Jadot

"Ethiquement, Manuel Valls, ces dernières années et particulièrement ces derniers mois il n’a de leçon à donner à personne. Il a été assez lamentable, il a été le saboteur numéro un de la campagne de Benoît Hamon, avec une partie du gouvernement, avec une partie du Parti socialiste", a ajouté Yannick Jadot. "La cohérence veut qu'il aille avec Emmanuel Macron, les deux co-auteurs du quinquennat de François Hollande" selon lui.

François Baroin, à la rescousse de Valls, tape sur Macron

En vidéo

François Baroin n'a "jamais vu une telle violence" envers Manuel Valls

François Baroin a lui aussi commenté la situation de Manuel Valls, ce matin sur France 2. Le chef de file des Républicains pour les législatives a estimé qu'Emmanuel Macron et son mouvement faisaient preuve d'une extrême violence à son encontre. "On aime ou on n’aime pas Valls, mais enfin il a servi l’Etat, et dans une période difficile. La manière dont il est traité dit beaucoup de l’esprit sectaire de ce mouvement qui se veut très moderne, et qui en trois jours appartient déjà au passé dans ses méthodes et ses combines."

Sur BFMTV, Stéphane Le Foll a estimé que l'ancien Premier ministre devait bénéficier d'"un peu de respect".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter