Les points chauds du deuxième tour dans la métropole lilloise

Les points chauds du deuxième tour dans la métropole lilloise

DirectLCI
POLITIQUE - Si Lille est Villeneuve d'Ascq ne devraient pas connaitre de surprises à l'occasion du deuxième tour des élections municipales de dimanche, les résultats de Roubaix et surtout de Tourcoing seront scrutés à la loupe tandis qu'à Wasquehal, l'emblématique maire Gérard Vignoble pourrait perdre le fauteuil qu'il occupe depuis 37 ans.

Lille, quel score pour Martine Aubry ?
Sauf énorme surprise, Martine Aubry détiendra toujours les clés de l'hôtel de ville lundi matin. L'inconnue de ce second tour est de savoir quel score réalisera la maire socialiste. Avec 34,86% des suffrages exprimés, Martine Aubry a perdu plus de dix points par rapport au premier tour de 2008 (46,02%). Pendant l'entre-deux tour, la liste socialiste a fusionné avec celle de Lise Daleux (EELV) qui a obtenu 11,08% au premier tour. Le Front de Gauche mené par Hugo Vandamme (6,17%) a en revanche été écarté. Engagée dans un triangulaire face à Jean-René Lecerf (UMP) et Eric Dillies (FN ), Martine Aubry cherchera avant tout à se rassurer après un premier tour décevant.

A Villeneuve d'Ascq, Caudron est en quête de confiance
Comme Martine Aubry à Lille, Gérard Caudron ne devrait pas avoir trop de problème pour assurer sa réélection dimanche. Mais le maire emblématique de Villeneuve d’Ascq n’a pas pu assurer le coup dès le premier tour comme il l’aurait souhait é. Avec 45,5% des voix il est engagé dans une triangulaire face à l’UMP Florence Bariseau (21,94%) et Véronique Descamps du Front National (14,48%). Cette situation ne lui plaît pas et il ne s’en cache pas.

Tourcoing peut basculer à droite
C’est LE point chaud de ce deuxième tour dans la métropole lilloise. Aux mains des Socialistes depuis 1989, Tourcoing pourrait bien être conquise par le candidat UMP Gérarld Darmanin. Avec 37,69%, le jeune député a talonné le maire sortant Michel-François Delannoy (39,25%). Les deux hommes sont engagés dans une triangulaire avec le Front National de Jean-François Bloc (17,5%). La mobilisation, ou pas, des abstentionnistes du premier tour, près de 55%, sera l’une des clés de ce deuxième tour à Tourcoing.

Roubaix, capitale de l’abstention
Avec dix listes au premier tour, les Roubaisiens avaient le choix. Mais avec un taux de participation de 38,42%, la deuxième ville du Nord a battu tous les records en matière d’abstention . Quatre listes sont encore en course pour le deuxième tour. Guillaume Delbar (UMP, 21,25%), Jean-Pierre Legrand (FN, 19,31%), André Renard (Divers gauche, 10,1%) et celle du maire sortant, le socialiste Pierre Dubois, fragilisé par son score du premier tour (20,3%). Comme à Tourcoing, le résultat de Roubaix pèsera lourd dans la répartition des voix au conseil communautaire.A Wasquehal, Gérard Vignoble vers la sortie
Maire de Wasquehal depuis 1977, ça sent la fin pour Gérard Vignoble (UDI). Avec seulement 18,1% des voix au premier tour, le maire emblématique de la commune a pris une grosse claque. Devancé par la dissidente Stéphanie Ducret au premier tour (22%), Gérard Vignoble est plus que jamais sur un siège éjectable. Ce dimanche pourrait marquer la fin d’une époque à Wasquehal.
 

Plus d'articles

Sur le même sujet