LIVE LÉGISLATIVES - Macron et son entourage font la chasse aux couacs

LIVE LÉGISLATIVES - Macron et son entourage font la chasse aux couacs

J-21 - La campagne des élections législatives se poursuit, ce dimanche, avec des déplacements politiques, des interviews et, sans aucun doute, des histoires à vous raconter ici et là. Ne loupez rien de l'actualité politique sur LCI.

Live

#BONSOIR

Une nouvelle journée politique s'achève. Merci de l'avoir suivie à nos côtés, bonne nuit à tous !

#INCORRUPTIBLE

Le député et ex-candidat de Debout la France à l'élection présidentielle s'est défendu d'avoir manoeuvrer auprès du FN pour se faire rembourser ses frais de campagne par le parti d'extrême droite.

VIDÉO - "Je ne vais pas à la soupe" : Nicolas Dupont-Aignan attaque Bayrou, Le Maire, Darmanin et Philippe

#HUMOUR

Le député qui ne compte que sur lui-même pour être réélu.

#FILLON

Le rétropédalage de François Fillon au sujet de l'incorporation de Sens commun, l'émanation politique ultra-conservatrice de la Manif pour tous, dans son équipe de campagne, est très mal prise par les sympathisants du mouvement, rapporte Le Figaro.

#FAKE NEWS

L'ex-ministre de l'Education nationale a été au coeur de nombreuses rumeurs pendant son passage aux affaires. Nous vous les avons listées.

Najat Vallaud-Belkacem et les "fake news" ou l'histoire vraie d'une (ex-)ministre qui a cumulé les rumeurs

#FI-NI !

Il ne veut plus entendre parler de la primaire.

VIDÉO - Le réquisitoire de Brice Hortefeux contre la primaire : "Une fois, ça suffit !"

#PS >> REM

Marisol Touraine, ancienne ministre de la Santé, a affiché ses couleurs pour les législatives. Et c'est assez clair...

#STOP AU COUAC 

Mise à "distance", éviter "un bavardage permanent", "parfaite loyauté"... Proches d'Emmanuel Macron et responsables de l'exécutif font tranquillement passer le message : avec eux, pas de couacs. Benjamin Griveaux, porte-parole de la REM, a confirmé tout cela à Radio J en pointant du doigt "les mauvaises habitudes prises ces dix dernières années, avec la multiplication des offs, des prises de parole intempestives..."

#HORTEFEUX

"Le mécanisme de la primaire a empêché qu'on tire les leçons de l'affaire Fillon, lui-même l'a dit."

#HORTEFEUX

"La primaire a contribué à l'élimination de ces deux candidats, alors que la gauche et la droite sont des courants de pensée qui continuent de structurer notre vie politique."

#HORTEFEUX

"J'étais réservé sur la primaire, je suis désormais hostile. Pour deux raisons. Bien sûr, ceux qui sont venus de la gauche pour empêcher tel ou tel candidat, dont Nicolas Sarkozy, d'être élu. Mais la primaire, ça a deux conséquences, et c'est valable à gauche comme à droite. Cela aboutit à ce que le programme le plus radical l'emporte. Il y a une deuxième observation, c'est que les deux candidats venus de cet exercice ont été balayés dans le cas de la gauche, et écartés dans le cas de la droite."

#HORTEFEUX

"Je partage ce que dis Alain Juppé : on n'est pas dans l'obstruction, pas dans l'opposition. Je souhaite qu'on soit dans la construction. C'est ça la démocratie. Et c'est très simple : quand c'est bien, on soutient. Et sinon, on dénonce. Donc, pas de vote de confiance. Parce qu'on n'a pas le même projet !"

#HORTEFEUX

"Ceux qui ont quitté notre gouvernement, ils ont quitté notre famille politique, par définition. En rejoignant En Marche, ils se sont mis en marge."

#HORTEFEUX

Soutien du bout des lèvres de Brice Hortefeux pour Nathalie Kosciusko-Morizet : "Les électeurs dans la circonscription de Paris de NKM ont le choix, avec Jean-Pierre Lecoq et Henri Guaino. Je connais M. Lecoq et je rappelle la personnalité originale de M. Guaino. Moi je ne souhaite pas contribuer au désordre, donc je soutiens la candidate que ma famille politique a investie."

#HORTEFEUX

"MM. Darmanin et Le Maire parlent de répondre à "la main tendue" par Emmanuel Macron. Vous voyez quelque chose dans la main tendue ? Une inflexion sur la CSG ? Sur la politique fiscale ? La politique nucléaire ? Du respect de l'autorité de l'Etat, notamment à Notre-Dame-des-Landes ? Ce n'était pas un choix de conviction mais d'ambition. Ils sont des alibis, et demain, je le crains, otages."

#HORTEFEUX

"Il faut le rappeler : au gouvernement, il y a trois ministres les Républicains. Trois."

#HORTEFEUX

"Nicolas Sarkozy a obtenu 27% des voix en 2012, et n'a été battu que de manière resserrée au second tour, là où, à l'époque, il y avait une vague très difficile pour les chefs d'Etat en place : Zapatero, Brown... Je pense qu'il sera de nouveau sollicité par notre famille politique. C'est le dernier Président de droite à avoir été élu sur nos idées."

#HORTEFEUX

C'est au tour de l'ancien ministre de l'Intérieur et ténor de Les Républicains de faire son apparition sur le plateau.

#DUPONT-AGIAN

"Le gouvernement, c'est un bel emballage pour une politique qui a échoué depuis 20 ans."

#DUPONT-AIGNAN

"Je n'ai qu'une envie, c'est de rassembler la famille gaulliste, de Henri Guaino à Laurent Wauquiez, qui vont comprendre qu'il faut qu'on réunifie la famille politique."

#DUPONT-AIGNAN

"Je conteste le départ de deux cadres de Debout la France vers le FN. Cinq secrétaires départementaux sur cent sont partis. En échange, on a eu des milliers d'adhésions. Et il y en a deux qui sont partis parce qu'ils croyaient que je me marierais avec le FN. Et non. Ce n'est pas ma culture. Tant pis pour eux."

#DUPONT-AIGNAN

A ses électeurs qui se sentent trahis par son soutien à Marine Le Pen : "Je ne suis pas propriétaire de mes voix. Mais je dis à ces gens que le salut de la France ne passe que par son indépendance, et ce n'est pas monsieur Macron et ses ministres qui la défendent."

#DUPONT-AIGNAN

"Si la loi de moralisation de la vie publique est bonne, je la voterai, à condition qu'elle contienne ma proposition sur le casier judiciaire vierge. [...] Si on impose l'interdiction d'un proche, je m'y plierai (NDA emploie sa femme comme assistante parlementaire, ndlr)."

#DUPONT-AIGNAN

"Je mets en garde contre la loi Travail, qui sera une loi de régression sociale dramatique, et contre les ordonnances."

#DUPONT-AIGNAN

"Jamais je n'aurais fait l'accord avec le Front national d'il y a 10 ans. Mais le FN d'aujourd'hui n'est pas un parti d'extrémistes. Ou alors, il y aurait 11 millions d'extrémistes en France ?"

#DUPONT-AIGNAN

"Aux législatives, les Français ne seront plus piégés par le vote utile, et Debout la France va pouvoir obtenir bien plus de voix qu'à l'élection présidentielle."

#DUPONT-AIGNAN

"J'ai déjà fait mon travail sur l'euro. Je suis sur la monnaie commune, ce qui a très bien marché entre 1999 et 2002, là où on a créé le plus d'emplois. L'euro n'est pas un préalable. Si Marine avait dit tout ce qu'on voulait faire ensemble, ça aurait fonctionnaé."

#DUPONT-AIGNAN

Le président de Debout la France appelle à la construction d'un programme commun entre le Front national et son parti.

#DUPONT-AIGNAN

Après qu'on lui a montré un reportage à Yerres montrant la désapprobation de ses administrés vis-à-vis de sa position pro-Le Pen, Nicolas Dupont-Aignan crie à la manipulation médiatique. En attendant, Marine Le Pen n'a réalisé que 32% des voix à Yerres, au second tour. Moins que la moyenne nationale.

#DUPONT-AIGNAN

"Enfin, c'est clair. Cela fait vingt ans qu'il y a deux partis, le PS et l'UMP ou les Républicains, qui faisaient la même politique. La nomination d'Edouard Philippe clarifie la situation. La démocratie ne peut survivre que si on sait où on marche. Edouard Philippe, c'est la même politique européenne, libérale : moi je propose autre chose, et je veux que ce soit clair."

#DUPONT-AIGNAN

"On avait envisagé cela, un retrait commun dans 50 circonscriptions. Mais à la fin, on a préféré la clarté pour ne pas faire un accord électoral de fric. Ça m'avait beaucoup blessé qu'Emmanuel Macron laisse entendre que j'ai soutenu Marine Le Pen pour des raisons d'argent. C'est vrai que mon parti perd de l'argent, mais je préfère être un peu plus pauvre, mais libre, contrairement à Bruno Le Maire, Gérald Darmanin, François Bayrou, qui se sont vendus."

#DUPONT-AIGNAN

"Marine Le Pen et moi ne sommes pas alliés mais amis politiques parce que nous sommes tous les deux favorables à l'indépendance de la France. Mais la façon dont je veux l'obtenir n'est pas la même que celle choisie par madame Le Pen... ou monsieur Mélenchon."

#DUPONT-AIGNAN

Nicolas Dupont-Aignan est-il toujours l'allié de Marine Le Pen ?

"Rappelez-vous toutes mes déclarations : j'ai parlé d'un accord de gouvernement qui, malheureusement, n'a pas pu être appliqué. Les deux partis restent donc profondément indépendants. J'ai soutenu Marine Le Pen au deuxième tour, j'en suis fier. Mais nous partirons chacun de notre côté aux élections car les Français ont droit à une diversité d'opposition patriotique."

#LIVE POLITIQUE

Une question à psoer à nos deux invités ? Cliquez juste ici :  https://www.facebook.com/LCI/videos/1481832258572608/

#LCI

Nicolas Dupont-Aignan et Brice Hortefeux sont les invités du Live Politique, à partir de 18h10. A suivre en direct sur LCI

#PCF

#GRIVEAUX

Le porte-parole de La République en marche (REM) Benjamin Griveaux accuse ce dimanche, sur Radio J, le chef de file LR aux législatives François Baroin "d'irresponsabilité budgétaire absolue". Le proche d'Emmanuel Macron vise la promesse de baisser l'impôt sur le revenu de 10%. 


"Il a supprimé toutes les économies et toutes les hausses d'impôts que proposait le projet de François Fillon et multiplie les cadeaux fiscaux", argumente Benjamin Griveaux. "Il ne faut pas être grand clerc pour comprendre que, lorsque vous multipliez les cadeaux fiscaux sans prévoir des recettes en face, quand vous ne mettez que du plus dans les dépenses et aucun moins dans les économies, vous avez des difficultés à la fin de l'année pour arriver à l'équilibre." 

#LR

#ELYSEE

VIDEO - L'Elysée, palais du pouvoir sous la monarchie et sous la République

#MORALISATION

VIDEO - Artisan de la future loi de moralisation de la vie publique, le député PS René Dosière explique la philosophie du texte à LCI

#CAMPAGNE OFFICIELLE

La campagne officielle des législatives commence lundi : tout savoir sur son déroulement

#INSOUMIS

#LE MAIRE

Après la rencontre entre Emmanuel Macron et Angela Merkel, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, se rend à Berlin lundi et à Bruxelles mardi. Au menu : une rencontre avec Wolfgang Schaüble, ministre allemand des Finances, une réunion de l'Eurogroupe et le conseil "Ecofin", qui rassemble les ministres de l'Economie des Etats-membres. 

#JACOB

Christian Jacob au Grand Jury : "Edouard Philippe est un peu mal à l'aise"

#BOUTIH

Le député PS Malek Boutih n'a pas obtenu l'investiture de la République en Marche (REM) comme il l'espérait. 


Il se confie sur BFMTV : "Je connais trop les aléas de la vie politique. Je vais vous dire une chose : ma vie c’est des portes fermées... Toute ma vie j’ai eu des portes fermées. J’en ai une de plus, c’est pas très grave"

#BAROIN

#DUPONT-AIGNAN

Marié à la présidentielle, divorcé aux législatives... Face au FN, que veut donc Nicolas Dupont-Aignan ?

#JACOB

Christian Jacob : "Nicolas Sarkozy joue un rôle extrêmement important". Un retour de l'ancien président de la République sur la scène politique ? "C'est sa décision"

Infos précédentes

Si le live ne s'affiche pas, cliquez ici. 

Lire aussi

Après que Les Républicains se sont réunis à Paris pour lancer leur contre-offensive à l'égard de La République en marche, la campagne se poursuit, à trois semaines du premier tour des élections législatives. La droite a en effet du retard à refaire, alors qu'Emmanuel Macron s'est payé le luxe de lui piquer plusieurs têtes d'affiches, dont son Premier ministre qui a évoqué auprès du JDD ses objectifs immédiats, et doit en effet frapper fort contre le président pour lui imposer une cohabitation que personne ne voit arriver.

A gauche, Jean-Luc Mélenchon continue son entreprise de déconstruction du Parti socialiste, à Marseille et ailleurs, au grand dam de l'ancien grand parti de la gauche, dont chaque sondage qui sort laisse imaginer un sort funeste aux élections du 11 et 18 juin. Ne loupez rien de la campagne en suivant le live législatives de LCI.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Gérald Darmanin interdit une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... quel est le profil du fugitif ?

EN DIRECT - Covid-19 : "Impossible" d'organiser les Jeux, selon un syndicat de médecins japonais

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

Israël sous le choc après la diffusion du lynchage d’un homme en direct à la télévision

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.