LIVE POLITIQUE - Blague douteuse de Macron sur les les kwassa-kwassa : l'Elysée admet "un trait d'humour malheureux"

LIVE POLITIQUE - Blague douteuse de Macron sur les les kwassa-kwassa : l'Elysée admet "un trait d'humour malheureux"
Élections Municipales 2020

EN DIRECT - A huit jours du premier tour des élections législatives, le tempo s'accélère pour les plus de 7.800 candidats, alors que le dynamique en faveur du mouvement pro-Macron s'accentue. Ne manquez rien de l'actualité politique sur LCI.

Live

#MACRON


Selon Le Parisien, l'Élysée reconnaît "un trait d'humour malheureux" d'Emmanuel Macron, mais précise aussi  que "c'est un mauvais procès" qui est fait au président. Faisant sans doute référence à ceux qui estiment que cette blague était raciste.

#MACRON


Voici la fameuse séquence qui fait beaucoup parler...

#MACRON


Alors que les critiques ce sont amplifiées samedi après la blague douteuse du président sur le kwassa-kwassa - ce canot de pêche utilisé dans l'Archipel des Comores au sujet duquel Emmanuel Macron a voulu blaguer en lâchant qu'il "pêche peu" mais "amène du Comorien" -, l'Élysée a fini par réagir à la polémique.

#TURQUIE


Ce n'est pas la première fois que Macron et Erdogan évoquent le cas du photographe Mathias Depardon, détenu depuis le 8 mai dernier

Rencontre Macron-Erdogan : le président turc va "examiner rapidement" la situation du photographe emprisonné Mathias Depardon

#TURQUIE


Selon nos informations, deux dirigeants ont aussi échangé sur la Syrie, la Lybie et la décision de Donald Trump de quitter l'accord de Paris sur le climat.

#TURQUIE


Lors d'un entretien téléphonique avec le président Erdogan, Emmanuel Macron lui a demandé que Mathias Depardon, le photographe français détenu en Turquie, rentre "le plus vite possible" en France (Élysée).

EXPLICATIONS


Ces petites embarcations ont provoqué la mort de milliers de personnes ces dernières années...

Plaisanterie de Macron : que sont les "kwassa-kwassa", symboles de l'immigration clandestine et meurtrière à Mayotte ?

Live

#BLANQUER

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, s'est dit ouvert à une discussion sur les calendriers scolaires, estimant que "le temps de l'enfant" devait être "mieux étalé sur une base hebdomadaire, mais aussi sur une base annuelle". "Il y a dix ans, certaines villes avaient expérimenté une rentrée en fin de mois d'août, nous ne sommes pas en train de dire qu'il faut faire cela à l'échelle nationale, mais il faut en discuter" a-t-il déclaré à Biarritz lors du 71e Congrès de la FCPE.

"Make our planet great again" : Emmanuel Macron bat le record de retweets détenu par Cyril Hanouna

#MACRON

Le président Emmanuel Macron se rendra à Nice le 14 juillet prochain et assistera aux cérémonies commémoratives de cet attentat, un an après l'attentat qui avait fait 86 morts. L'annonce a été faite aux Niçois par le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, lui-même en déplacement dans la ville ce samedi pour rencontrer des familles de victimes.

#FERRAND

En pleine tourmente, le ministre de la Cohésion des Territoires Richard Ferrand continue de faire campagne sur le terrain, dans la 6ème circonscription du Finistère. 

#PHILIPPOT

Contesté au sein du Front national, Florian Philippot a déclaré ne pas y faire attention : "Je ne vais pas polémiquer en interne, mon seul adversaire c'est Macron. Les Jean-Michel rageux je les laisse rager tout seuls."

#PHILIPPOT

Florian Philippot est interrogé sur le programme du FN à propos de l'euro : "On se bat pour la souveraineté nationale", a répondu le vice-président du FN. "Il y aura débat pour la souveraineté monétaire après les législatives" a ajouté celui qui défend la sortie de l'euro.

#PHILIPPOT

Florian Philippot, vice-président du FN, est l'invité du 13H d'Anne-Claire Coudray. Suivez avec nous son intervention.

#MACRON

Interrogé par LCI à propos de cette sortie du président, l'Elysée a déclaré : "C’était une plaisanterie pas très fine et malheureuse, mais qui ne reflète pas la politique d'Emmanuel Macron ou sa prise de position sur le sujet. Il est difficile de taxer le président de racisme ou de légèreté. Il a eu l’occasion de s’exprimer sur ces sujets, notamment au cours de la campagne lors de son déplacement à Mayotte. C’est une polémique qui n’a pas lieu d’être. Emmanuel Macron a une ligne claire vis-à-vis de l’immigration clandestine et des migrants. Il a par exemple été l’un des premiers a salué la politique migratoire d’Angela Merkel."

#MACRON 

En déplacement en Bretagne vendredi, le président Emmanuel Macron a été l'auteur d'une "blague" douteuse sur les Comoriens qui fait polémique ce samedi.

Le kwassa-kwassa "amène du Comorien" : la "plaisanterie pas très fine et malheureuse" d'Emmanuel Macron sur l'immigration clandestine passe mal

Bonjour et bienvenue sur notre live politique. 

Si en France métropolitaine nous sommes à 8 jours du premier tour des élections législatives, les 1,3 million de Français résidant à l'étranger se rendront aux urnes ce samedi et ce dimanche.

Cette journée du samedi 3 juin promet d'être bien remplie. Elle verra notamment Emmanuel Macron recevoir le Premier ministre indien Narendra Modi. Une rencontre dont le contenu sera scruté puisqu'en tant que deuxième pays le plus peuplé au monde, le sous-continent jouera un rôle essentiel dans le respect des accords de Paris, dénoncés jeudi soir par Donald Trump. 

L'autre événement du week-end sera le début... des élections législatives, pour les Français de l'étranger résidant sur le continent américain. Les deux députés sortants sont l'ancien ministre LR Frédéric Lefebvre (Amérique du Nord) et l'écologiste soutenu par la France insoumise Sergio Coronado (Amérique du Sud). 

En France, alors que les sondages accentuent la dynamique du parti présidentiel, les chefs de file sont de sortie. Jean-Luc Mélenchon se rend à Marseille et François Baroin en Corse. L'allié temporaire à Marine Le Pen Nicolas Dupont-Aignan, qui brigue un cinquième mandat de député, va quant à lui devoir affronter une nouvelle manifestation dans sa ville d'Yerres (Essonne). Ses opposants rappelleront sa main tendue au FN dans l'entre-deux-tours de la présidentielle.

Lire aussi

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent