LIVE POLITIQUE - Macron : "Ma poignée de main avec Trump, ce n'est pas innocent"

LIVE POLITIQUE - Macron : "Ma poignée de main avec Trump, ce n'est pas innocent"
Élections Municipales 2020

J-15 - A peine plus de deux semaines avant le premier tour des législatives et les forces politiques du pays sont toujours sur le terrain pour conquérir les voix. Pendant ce temps-là, le président Macron poursuit son baptême du feu sur la scène internationale où la question climatique n'a pas trouvé de consensus en raison du blocage des Etats-Unis. Ne manquez rien de l'actualité politique sur notre live.

Live

#MACRON-TRUMP


Le Président français est revenu sur sa poignée de main avec son homologue américain dans les colonnes du JDD. "Ma poignée de main avec lui, ce n’est pas innocent, ce n’est pas l’alpha et l’oméga d’une politique mais un moment de vérité, explique Macron. Il faut montrer qu’on ne fera pas de petites concessions, même symboliques, mais ne rien surmédiatiser non plus."

#LÉGISLATIVES


Le parquet de Bastia a ouvert une enquête aujourd'hui à la suite d'intimidations, rapportées dans Corse Matin, contre l'élu Pierre Guidoni pour le dissuader de se présenter aux élections législatives. Il aurait été arrêté sur la route par deux motards, l'un lui disant : "Il est temps que tu t'arrêtes, sinon réfléchis bien..."

#HULOT


Le ministre français de la Transition écologique réagit dans Le Parisien sur les réticences du président américain à se soumettre à l'accord sur le climat. "Si Donald Trump décide de retirer son pays des accords de Paris, cela provoquera une forte réaction de nombreux Etats américains, de villes et d'acteurs économiques qui sont engagés dans le développement des énergies renouvelables (...) Je ne veux pas croire que Donald Trump veuille engager son pays dans une telle impasse. C'est pourquoi je veux encore garder de l'espoir."

#LE PEN

Bien que "retirée" officiellement de la vie politique, Marion Maréchal-Le Pen n'hésite pas à prêter un coup de main à un candidat FN dans les Bouches-du-Rhône

#MACRON

#CAMBADELIS

Cité par Le Monde ce samedi, le patron du PS Jean-Christophe Cambadélis, en campagne pour sa (difficile) réélection dans le XIXe arrondissement de Paris, l'assure : "Ma vie ne se résume pas à la députation, je continuerai à faire de la politique. Je ferai de la politique jusque dans ma tombe"

#MELENCHON

#MACRON #TRUMP

Malgré leurs désaccords sur le climat, Macron salue en Trump un dirigeant "ouvert" et "à l'écoute"

#MACRON #BRIGITTE

Premiers pas d'Emmanuel et Brigitte Macron sur la scène internationale

#G7

#MACRON

#MACRON

Emmanuel Macron reçoit Vladimir Poutine lundi : "J'aurai un dialogue exigeant avec la Russie [sur le sujet ukrainien], mais un dialogue. Nous aurons cet échange. Il est indispensable de parler avec la Russie sur de nombreux sujets internationaux, dont le sujet syrien"

#MACRON

"Nous devons gérer différemment nos migrations [au niveau européen]. Il y a une volonté très claire d'avoir une politique commune de la gestion de l'asile et de l'acceptation des migrations économiques. Cela évitera aux pays comme l'Italie ou la Grèce de porter toute la charge"

#MACRON

"Il y a des désaccords qui s'expriment, il y en a eu un à ce stade sur le climat, j'espère que nous continuerons à réduire les écarts"


"Ce qui me rend optimiste, c'est que d'autres puissances commencent à avoir un leadership en la matière, comme la Chine"


"Moi souhait est que Donald Trump reste pleinement dans les engagements sur les accords de Paris. M. Trump est pragmatique, j'ai bon espoir qu'il le confirme"

#MACRON

Emmanuel Macron questionné sur son ministre Richard Ferrand : "Quand je suis à l'étranger sur un sujet international, je ne fais aucun commentaire sur la politique française"

#MACRON

Emmanuel Macron sur le sujet du climat : "Ce G7 a permis de montrer que le climat n'est pas un sujet accessoire. Nous avons eu une discussion longue qui a mis en lumière un désaccord profond" avec les Etats-Unis sur les accords de Paris


"Les différents arguments invoqués ont permis d'éviter que ce sommet ne vienne limiter les accords de Paris." "J'ai dit combien à mes yeux il semblait indispensable que les Etats-Unis puissent confirmer cet accord"

#MACRON

"Nous avons pris l'engagement de travailler collectivement pour inciter les opérateurs de l'Internet" à agir contre la propagande djihadiste


"Nous avons pris l'engagement de lutter contre toutes les formes de trafic qui alimentent le terrorisme"


"Il est indispensable que nous puissions soutenir une solution politique" en Syrie. 

#MACRON

Emmanuel Macron à l'issue du G7 : "Nous vivons dans un contexte de tension croissante où le terrorisme à une place qui n'est pas démentie, nous l'avons vu ces derniers jours. Notre monde vit la tentation d'une forme de fragilisation du multilatéralisme"


"Durant la campagne américaine, des déclarations assez fortes avaient été faites sur la sortie de l'OTAN." Mais "les grandes puissances continuent à assumer leurs responsabilités", précise le chef de l'Etat, à propos de l'évolution de certaines positions de Donald Trump lors du G7.

#G7

Les chefs d'Etat du G7 sont parvenus samedi à une position commune en s'engageant à lutter contre le protectionnisme, surmontant les résistances de Donald Trump qui continue à développer sa position de "l'Amérique d'abord", thème sur lequel il a été élu. Si les Etats-Unis ont paru faire quelques concessions sur la question des relations commerciales, ils restent isolés sur celle du climat, sujet sur lequel le G7 ne parvient pas à un accord unanime

#MENNUCCI

VIDEO - Patrick Mennucci, député PS et candidat à Marseille face à Jean-Luc Mélenchon : "Je n'ai jamais été aussi seul dans une campagne au regard de l'organisation politique à laquelle j'appartiens"

#TOUQUET

#G7

#MACRON

#CORSE

 Le parquet de Bastia a ouvert une enquête samedi à la suite d'intimidations, rapportées dans la presse, contre un élu pour le dissuader de se présenter aux élections législatives en Corse (AFP).


Le 16 mai, "Pierre Guidoni, édile de Calenzana (Haute-Corse) se rendait auprès de son équipe de campagne lorsqu'une moto lui a fait signe de s'arrêter sur la route", raconte l'élu au quotidien Corse Matin publié samedi. L'un des deux hommes, dont le visage était dissimulé par un casque, lui a dit calmement, en corse : "Il est temps que tu t'arrêtes, sinon réfléchis bien..." Pierre Guidoni n'a pas souhaité déposer plainte mais décidé, deux jours après cet échange, de retirer sa candidature

#MORANO

#LEGISLATIVES

#LEGISLATIVES

#G7

#G7

Les dirigeants du G7 actent leur incapacité à trouver un terrain d'entente avec Donald Trump sur le climat. "Les Etats-unis sont en train de réévaluer leur politique en matière de climat, les six autres pays du G7 réaffirmeront leur engagement (en faveur des accords de Paris) en prenant acte" de cette position américaine, a affirmé un représentant de la délégation française au G7.

#HANOUNA

Canular homophobe dans TPMP : la secrétaire d'Etat Marlène Schiappa veut rencontrer Cyril Hanouna

#G7

Selon l'Elysée, le G7 reconnaît l'absence de position commune avec les Etats-Unis sur le climat

#PHILIPPE

La blague d'Edouard Philippe, au Havre pour fêter les 500 ans de la ville, au musée André-Malraux. Rendant hommage au duo d'artistes Pierre et Gilles, le Premier ministre explique qu'il a "une forme de sympathie pour ceux dont l'identité se dit par deux prénoms"


Puis, plus sérieusement : "Profitez du Havre, regardez, cette ville a beaucoup de choses à vous montrer, elle a mille choses à dire au pays et au monde"

#GUAINO

#BERTRAND

#COSSE

#MENNUCCI

Patrick Mennucci sur LCI : "Jean-Luc Mélenchon est instable politiquement. Ici, les gens sont très accueillants mais ils aiment que les gens qu'ils accueillent aiment leur ville. Jean-Luc Mélenchon n'a jamais dit un mot d'amour"


"Je suis un socialiste qui s'assume. Je ne me cache pas, je n'ai pas trahi mon camp. Je suis enraciné dans cette ville, j'ai un rapport charnel avec elle"

#MENNUCCI

Le député PS Patrick Mennucci, qui affronte Jean-Luc Mélenchon à Marseille, sur LCI : "Jean-Luc Mélenchon est un fin tacticien, il sait que si je l'affronte au second tour il perdra. Il y aura un large rassemblement pour le renvoyer à Bruxelles ou dans l'Essonne"


"Il faut revenir à la réalité du terrain, du bilan du député. Jean-Luc Mélenchon suscite du rejet"


"Je n'ai jamais fait de campagne électorale où j'étais aussi seul du point de vue de la formation politique à laquelle j'appartiens"


"Je demande aux électeurs de regarder le bilan et de dire quel genre de député ils veulent"

#DUPONT-AIGNAN

#FN

#G7

Sur la question climatique, le communiqué final du G7 pourrait mentionner l'acceptation de l'accord par les dirigeants, sauf les Etats-Unis qui se donneront du temps. Donald Trump devrait en effet se prononcer après son retour à Washington.  Le point de vue du président américain "évolue, il est venu ici pour apprendre", a assuré son conseiller économique Gary Cohn en marge du G7.

#DARMANIN

#G7

Emmanuel Macron s'est entretenu samedi matin avec Beji Caid Essebsi, le président tunisien. Selon l'Elysée, l'échange a porté sur la luttee contre le terrorisme en Libye, les "drames migratoires" en Méditerrannée, mais aussi le développement économique. Le président français est accompagné de l'ex-ministre de la Culture Audrey Azoulay, qui présente sa candidature à la direction générale de l'Unesco

#MORANO

#CAMBADELIS

#LE PEN

#AUBRY

#COLLARD

#HAMON

VIDÉO - Benoît Hamon rhabille les députés République en Marche pour l'hiver

#PHILIPPE


Le Premier ministre Edouard Philippe revient au Havre, quelques jours après lui avoir pourtant dit au revoir, afin de fêter les 500 de la ville, dont il a été maire entre 2010 et son arrivée à Matignon.

BONJOUR


Bienvenue sur ce live politique de ce samedi 27 mai. Au programme, la fin du G7 et toujours la crispation autour de la position américaine sur les changements climatiques. En France, la campagne des législatives se poursuit.

Le premier tour des élections législatives arrive dans deux semaines. Et pour l'instant, dynamique présidentielle et "fait majoritaire" oblige, c'est la République en Marche qui caracole en tête des intentions de vote, avec des résultats tels que, s'ils se concrétisaient le soir du premier tour, Emmanuel Macron pourrait compter sur plus de 300 députés, soit une majorité absolue très, très confortable, loin de la cohabitation souhaitée par la droite ou la France insoumise. En attendant que cette tendance se confirme (ou s'infirme), la campagne se poursuit, chahutée par les réactions suscitées par l'affaire Richard Ferrand.

Lire aussi

Notre président, de son côté, est toujours au G7, en Italie où, après avoir réussi à trouver un accord sur la question du terrorisme, celles du climat a subi un coup de frein. A la mi journée, l'Elysée a indiqué qu'il n'y aura de position commune avec  les Etats-Unis au G7.

Après le G7 et une déclaration prévue à 15h30,  le chef de l'Etat sera de retour en France pour assister à la finale de la Coupe de France entre le PSG et Angers.

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent