LIVE POLITIQUE - NKM remplacée par sa suppléante pour la fin de sa campagne

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
REVIVEZ - Cette journée de jeudi a été marquée par l'altercation entre NKM et un homme sur un marché à Paris. La candidate LR est à l'hôpital, où elle restera jusqu'à au moins vendredi.
Live

#BONNE NUIT


A presque minuit, ce "Live politique" du jeudi 15 juin est maintenant terminé. Rendez-vous demain matin pour suivre la dernière journée de la campagne de ces législatives.

#PHILIPPE

Le Premier ministre a été épinglé par Gilbert Collard, l'adversaire de Marie Sara, qui a saisi le parquet financier et la Commission nationale des comptes de campagne à l'occasion de sa venue. Dans un communiqué, il a tempêté contre l'utilisation "inacceptable" par le Premier ministre des moyens de l'Etat. A quoi Matignon a répliqué que les frais de l'Etat n'avaient pas été engagés à cette occasion.

#PHILIPPE

Peu désireux de voir ses candidats se reposer sur leurs lauriers, le Premier ministre a appelé les sympathisants pro-Macron à se mobiliser au second tour, ce dimanche. "Je sais d'expérience qu'un élection n'est jamais gagnée avant le dernier jour, même avant la dernière minute du dernier jour. [...] J'ai entendu de soi-disant experts explique que l'Assemblée nationale allait compter tant de députés de la majorité. Je n'en sais rien. Ça n'est ni nous ni moi ni les commentateurs qui décident de cela. Ce sont les Français. Allez voter !"

#MÉLENCHON

En campagne depuis plus d'un an, Jean-Luc Mélenchon prononçait ce jeudi soir son dernier discours en meeting. Et l'intéressé était un brin sur les rotules, a-t-il avoué de lui-même. Ce qui ne l'a pas empêché de tenir une heure.

#CORBIÈRE

Opposé à Halima Menhoudj de la République en marche, le lieutenant de Jean-Luc Mélenchon, qui avait fait 40% à Montreuil, a un petit retard à rattraper pour enlever le siège.

Législatives 2017 : duel de haut vol pour Alexis Corbière à Montreuil

Législatives 2017 : duel de haut vol pour Alexis Corbière à Montreuil

#RUFFIN

Et pendant ce temps-là, François Ruffin refait des déambulations dans sa circonscription. Un de ses moyens de communication préférés.

#MACRON MANIA


Les médias français sont certes accusés d'être fascinés par Emmanuel Macron, mais là, The Economist s'est surpassé.

#MÉLENCHON

"Je voudrais qu'on pénètre Marseille de cet état d'esprit. C'est un cratère. La classe politique est épuisée. Mais nous, on a quelque chose à construire, ici. Je ne serai pas un député local, je serai à l'Assemblée nationale, et je reviendrais ici, mais je ne suis pas témoin de Jéhovah !"

#MÉLENCHON

Le candidat de la France insoumise, dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône, bat le rappel, devant ses électeurs à Marseille : "Je dis aux jeunes, aux Français, aux travailleurs, il faut y aller maintenant ! Parce que ce qu'il va se passer, c'est dangereux ! Vous avez un outil avec la France insoumise, et avec le groupe que, j'espère, nous allons pouvoir constituer à l'Assemblée nationale, pour qu'on puisse déposer une motion de censure."

#LÉGISLATIVES

A Yerres, dans la 8e circonscription de l'Essonne, Nicolas Dupont-Aignan fait l'objet d'une plainte en diffamation de la part du marcheur Antoine Pavamani, qui l'a largement devancé au premier tour des législatives. Selon Le Lab, qui dévoile l'information, Antoine Pavamani n'a pas digéré la publication d'un tract, envoyé par mail par les équipes de son adversaire, portant sur l'absentéisme du candidat ou son passé hollandiste.

#NKM

Comme attendu, l'équipe de campagne confirme que ce sera bien la suppléante de l'ex-ministre, Dominique Stoppa Lyonnet, qui assurera la fin de la campagne, et ce, dès 8h.

#SONDAGES 

Vous vous posiez la question de savoir si la vague de marcheurs à l'Assemblée nationale serait légèrement contenue entre le premier et le second tour des législatives ? Selon un sondage OpinionWay pour Les Echos, il n'y avait aucune raison de s'inquiéter pour la République en marche, puisque c'est entre 440 et 470 députés qui marcheraient vers le Palais Bourbon. Comme quoi ni les affaires, ni les critiques en risque absolutisme, en amateurisme des tous nouveaux députés ou en absence d'opposition n'y font quoi que ce soit. A noter que, dans l'opposition, seuls Les Républicains et le PS (et ses alliés) et, dans une bien moindre mesure, la France insoumise, sont en situation de former un groupe parlementaire. 

#LÉGISLATIVES

Fin de campagne dans la deuxième circonscription ?

NKM hospitalisée : son adversaire REM Gilles Le Gendre suspend sa campagne

NKM hospitalisée : son adversaire REM  Gilles Le Gendre suspend sa campagne

#NKM

"Elle restera en observation cette nuit et se dit désolée de ne pas pouvoir assister à la fin de sa campagne. C'est sa suppléante qui assurera les rendez-vous", a annoncé la directrice de campagne Olivia Laurentjoye.

#NKM

Prise d'un malaise après avoir été violemment prise à partie ce matin, Nathalie Kosciusko-Morizet ne sortira pas de l'hôpital aujourd'hui, a annoncé son entourage à LCI.

#LÉGISLATIVES

Dans la même lignée, son adversaire Pierre-Yves Bournazel a assuré, pour expliquer son ralliement au président de la République, qu'il était "plus proche de Juppé que de François Hollande". Chacun trouve sa ligne politique comme il peut.

#LÉGISLATIVES

Pour conquérir le poste de députée de la 18e circonscription de Paris, Myriam El Khomri s'essaie à un exercice de gymnastique en revendiquant à la fois le soutien d'Emmanuel Macron, tout en se revendiquant de gauche (ce que ne lui accordent pas ses opposants de gauche) pour mieux faire la différence avec le candidat issu de la droite (mais pro-Macron lui aussi), Pierre-Yves Bournazel. "Je me bats comme une lionne", a-t-elle assuré au JDD.

#PHILIPPE

Invité à répondre à l'agression dont Nathalie Kosciusko-Morizet a fait l'objet, le Premier ministre Edouard Philippe pour qualifier l'acte dont a été victime l'ancienne ministre : "Pour tout dire, les hommes qui expriment cette violence physique à l'égard de femmes, qui sont à la fois plus petites et plus légères, ne m'inspirent que du mépris."

#LÉGISLATIVES

Candidate en difficulté à Villeurbanne, Najat Vallaud-Belkacem sort l'artillerie lourde contre le marcheur qui lui fait face, le chef de l'entreprise Bruno Bonnell. "Des révélations ont été faites à votre sujet sur la façon dont vous avez cherché à échapper à l'impôt, en domiciliant des sociétés dans des paradis fiscaux." Sur le plateau de France 3 Région, ce dernier a essayé de se défendre après cette accusation, née des révélations de Mediapart. "Vous savez que c'est faux parce que vous me connaissez." 

#MACRON

Pendant ce temps-là, le Président est en visite au salon VivaTech des nouvelles technologies. 

#MENNUCCI

A noter, tout de même, que Nassera Benmamia, a elle pris position pour un vote en faveur de Jean-Luc Mélenchon.

#MENNUCCI

Voici le communiqué complet de Patrick Mennucci.

#MENNUCCI

Voilà qui vient donner un tournant à négatif à des relations qui ne sont déjà pas au plus haut niveau. Depuis qu'il s'est proclamé candidat dans la circonscription, Jean-Luc Mélenchon était la cible des invectives de Patrick Mennucci, qui n'avait pas de mots assez durs contre le "parachuté" ou le "touriste" qui lui faisait face. Avec insuccès, puisqu'au premier tour, Jean-Luc Mélenchon a recueilli 34% des voix, contre 12% pour son adversaire socialiste.

#MENNUCCI

Jean-Luc Mélenchon ayant décidé de n'apporter son soutien qu'à quatre députés sortants - frondeurs - Patrick Mennucci a sauté sur l'occasion pour laisser ses électeurs se décider "en leur âme et conscience".

#MENNUCCI

Après avoir indiqué qu'il discuterait avec son équipe de campagne de la nature de la future consigne de vote, l'ex-député PS a expliqué, aujourd'hui, que cette absence de consigne était liée au fait que Jean-Luc Mélenchon avait refusé de soutenir les candidats socialistes "fidèles à leur parti" engagés au second tour. 

#LÉGISLATIVES

Eliminé au premier tour au profit de Jean-Luc Mélenchon et Corinne Versini (REM), le député sortant PS Patrick Mennucci a décidé de ne donner aucune consigne de vote en vue du second tour des élections législatives.

#EN MARCHE

Candidate de la République en marche à Toulouse, face à la députée sortante Laurence Arribagé (LR), Corinne Vignon fait l'objet d'une enquête préliminaire de la part du parquet local. Il apparaît, selon France 3 Occitanie, qui rapporte l'information, que l'administration fiscale soupçonne que cette fonctionnaire ait dissimulé des revenus liés à son activité... de voyante.

#NKM

Au tour de Henri Guaino, ex-adversaire de l'ancienne ministre au premier tour du scrutin, de lui souhaiter un prompt rétablissement

#LÉGISLATIVES

Après avoir reçu une volée de tracts en plein visage, la candidate s'est évanouie et est tombée à terre. Mais l'affaire ne va pas en rester là.

Une enquête judiciaire ouverte après l’agression de NKM lors d’un tractage à Paris

Une enquête judiciaire ouverte après l’agression de NKM lors d’un tractage à Paris

#NKM

La directrice de campagne de Nathalie Kosciusko-Morizet a indiqué avoir déposé plainte après l'agression dont a été victime la candidate ce matin sur un marché parisien. 

#LÉGISLATIVES

Un candidat FN dans la 16e circonscription de Paris, Michel Bulté, a rédigé un communiqué pour appeler à voter pour la candidate de La France insoumise Sarah Legrain face au candidat REM Mounir Mahjoubi. Pour le frontiste, il faut "un vrai pluralisme à l'Assemblée nationale. Il est donc indispensable d'apporter un soutien à Sarah Legrain dans son duel avec Mounir Mahjoubi", secrétaire d'Etat au Numérique. 

Wallerand de Saint-Just, trésorier du FN et patron du parti à Paris, a tenu à préciser que "Michel Bulté a exprimé une opinion personnelle qui ne résulte pas d'une consigne de vote nationale du FN".

#REM

Le parquet de Toulouse a ouvert une enquête préliminaire pour travail dissimulé visant Corinne Vignon, candidate REM dans la troisième circonscription de Haute-Garonne.  L'ouverture de cette enquête par le procureur de la République fait suite à une saisine de la direction des finances

publiques de Haute-Garonne qui soupçonne la candidate REM, par ailleurs maire de Flourens, près de Toulouse, d'avoir dissimulé entre 2012 et 2014 son activité d'astrologie.

#NKM

Gilles Le Gendre est l'adversaire REM de Nathalie Kosciusko-Morizet aux législatives.

#NKM

"Le ton est monté, tout simplement", explique à LCI un bénévole de la campagne de Nathalie Kosciusko-Morizet, témoin de l'altercation.

"On a essayé de lui porter un coup au visage" : un témoin raconte l'altercation avec un passant qui a provoqué le malaise de NKM

"On a essayé de lui porter un coup au visage" : un témoin raconte l'altercation avec un passant qui a provoqué le malaise de NKM

Les candidats opposés à ceux de la République En Marche (REM) tapent tant qu'ils peuvent sur Ferrand et Bayrou, histoire de tenter d'endiguer le raz-de-marée annoncé. Reste que, jusqu'à présent, l'entreprise de démolition se révèle vaine. Alors, certains, comme François Baroin le chef de file de LR pour les législatives prédit des députés REM aux ordres, "le petit doigt sur la couture"... Mais rien ne semble y faire. 


Edouard Philippe, le Premier ministre, s'en assurera en prenant la température dans les Pyrénées-Orientales et le Gard quand Laura Flessel, la ministre des Sports, est attendue à Marseille afin de constater la solidité du soutien aux candidats REM des Bouches-du-Rhône. 


Sur LCI, c'est l'ancienne ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, qui est l'invitée du 8h15. Elle évoquera probablement ses envies de collaborer avec Nicolas Hulot, son successeur. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Elections législatives 2017

Plus d'articles

Lire et commenter