LIVE POLITIQUE - Législatives : le FN a moins de 2 mois pour payer ses frais de campagne, Marine Le Pen lance un appel aux dons

LIVE POLITIQUE - Législatives : le FN a moins de 2 mois pour payer ses frais de campagne, Marine Le Pen lance un appel aux dons

INSTALLATION - Les législatives passées, le nouveau gouvernement désigné, place à l'action politique. Le premier Conseil des ministres du gouvernement Philippe II se tient jeudi. Plusieurs réformes, du Code du travail à la moralisation de la vie publique, seront engagées dès cet été. Suivez avec nous cette nouvelle journée politique.

Live

#BONSOIR

Ce live est maintenant terminé. Merci de l'avoir suivi ! Nous vous donnons rendez-vous demain matin, dès 7 heures...

#DEÇU

Franck Riester, député LR de Seine-et-Marne et proche de Bruno Le Maire, aurait bien aimé lui aussi faire partie du gouvernement Philippe II. Il a montré une pointe de regret, jeudi sur RMC : "Quand vous entendez un nom, que toutes les chaînes expliquent que vous allez entrer au gouvernement et que vous n'entrez pas, vous êtes un peu déçu parce que vous avez envie de participer à l'action"

#HAMON

L'ancien candidat PS Benoît Hamon, en référence à la députée France insoumise de Paris Danièle Obono qui l'on demandait de scander "Vive la France" sur RMC

#LOL

[Gilles Boyer (LR) a perdu l'élection dans sa circonscription]

#LE PEN

#VALLS

#SONDAGE

Sondage : 85% des Français approuvent le départ de Bayrou, de Sarnez et Goulard du gouvernement

#SONDAGE

Selon notre sondage OpinionWay pour LCI et Tilder, 85% des Français approuvent le départ de François Bayrou, Marielle de Sarnez et Sylvie Goulard du gouvernement. Et 70% des sondés valident la création d'un groupe "constructif" à droite vis-à-vis du gouvernement

#MACRON

Emmanuel Macron sur la lutte contre le terrorisme, et notamment à propos du profil du terroriste des Champs-Elysée, titulaire du port d'armes alors qu'il était fiché S  : "Nous menons depuis un mois un travail intense qui vient compléter des mois et des mois de travail de nos prédécesseurs. A chaque fois, des cas particuliers éclairent des dysfonctionnements". "C'est un dysfonctionnement réel."


"Le fichier S est un fichier de gestion des informations, il n'a pas vocation à être partagé. J'ai demandé qu'on examine les voies concrètes et rapides pour changer cela"

#BREXIT #COMMERCE

Emmanuel Macron : "Je suis favorable au libre-commerce. Mais je ne suis pas favorable à la naïveté. Je suis un défenseur de la juste protection. Comment expliquer à nos travailleurs que nous devons être compétitifs si nous nous affaiblissons nous-mêmes ?"

#MACRON

Emmanuel Macron sur la défense européenne : "Les conclusions adoptées sont à la hauteur des enjeux, nous le devons au président de la Commission européenne"


"Le texte est une avancée réelle [...] Nous souhaitons aller encore plus loin dans le cadre franco-allemand. Ces conclusions ont permis d'adopter un fonds européen de défense d'une ampleur inédite"

#MACRON

Emmanuel Macron au Conseil européen (conférence de presse) : "L'objectif principal de ce Conseil est de redéfinir l'Europe qui protège. L'Europe est un projet d'avenir qui nécessite des évolutions, des réformes profondes, en particulier en France, et des protections face à un monde de plus en plus déréglé. L'Europe doit protéger davantage nos concitoyens"


"En matière de lutte contre le terrorisme, nous avons adopté des positions ambitieuses, dont la mise en place d'un contrôle aux frontières extérieures qui impose une modification du système Schengen"


Terrorisme sur Internet : "Nous avons ouvert la possibilité d'adopter une législation européenne contraignante sur le sujet"

#BAYROU

Selon un sondage Odoxa pour France Info et Le Figaro, 81% des Français se disent satisfaits du départ des trois ministres Modem, François Bayrou, Marielle de Sarnez et Sylvie Goulard. 


En outre, 6 Français sur 10 interrogés font confiance à Emmanuel Macron pour poursuivre le chantier de la loi de moralisation de la vie publique. La composition du nouveau gouvernement est approuvée par 56% des sondés. 


En revanche, 57% des interrogés estiment que la reconversion des ex-ministres Marielle de Sarnez et Richard Ferrand à la présidence des groupes à l'Assemblée nationale est une mauvaise idée

#REM

Selon les premiers éléments fournis, le séminaire des députés de la République en marche, qui se tient samedi et dimanche matin, se déroulera en présence du Premier ministre Edouard Philippe. Ce "séminaire de travail" et "de synchronisation", selon les éléments de langage fournis, traitera notamment des grandes réformes prioritaires. Il sera fermé à la presse.


L'élection du président du groupe à l'Assemblée nationale devrait se tenir dimanche matin. Pour l'heure, l'ex-ministre Richard Ferrand serait le seul candidat, mais certains députés REM, très minoritaires, souhaiteraient une seconde candidature. 


Un séminaire commun avec le Modem est prévu dimanche après-midi

#LEMOYNE

#NKM

"J'ai le sentiment de m'être fait un peu piéger" : l'agresseur présumé de NKM s'exprime pour la première fois

#MACRON

Avant le Conseil européen, Emmanuel Macron s'est entretenu avec le président italien du Parlement européen, Antonio Tajani. Les deux hommes ont notamment échangé sur les sujets de défense, de terrorisme et de commerce, selon l'Elysée

#ESTROSI

#NKM

Vincent Debraize, l'agresseur présumé de Nathalie Kosciusko-Morizet durant la campagne des législatives à Paris, a contesté jeudi lors d'une conférence de presse avoir frappé l'ex-candidate LR. L'édile de 55 ans qui doit être jugé le 11 juillet accuse au contraire NKM de l'avoir insulté, et envisage de porter plainte contre des membres de son équipe de campagne qui, selon lui, l'auraient poursuivi avant de lui arracher sa chemise et casser ses lunettes. 


Dans sa version de l'altercation avec NKM, il raconte : "Elle se recule, j'ai les tracts, je les jette au sol. Et là je la vois... Pouf ! Elle tombe"

#FENECH

"Cela fait deux ans qu'on est sous l'état d'urgence. L'efficacité des mesures purement administratives est très limitée. Il ne faut pas leurrer l'opinion en expliquant que l'état d'urgence est un moyen efficace contre le terrorisme. Son efficacité est de quelques jours. Au bout de deux ans, ça n'a plus de sens"


Faire entrer les dispositions de l'état d'urgence "est dangereux pour l'état de droit". "Placer en détention est le rôle du juge"

#MACRON

#MACRON 

VIDÉO - La déclaration d'Emmanuel Macron à son arrivée à Bruxelles pour son premier Conseil européen :

#LE PEN

Enquête sur les assistants parlementaires d'eurodéputés FN : Marine Le Pen affirme avoir pris rendez-vous avec les juges, à une date qu'elle n'a pas souhaité communiquer. Ce matin, on avait appris que le vice-président du parti Louis Aliot avait refusé de se rendre à une convocation de la police.

#MACRON

"Je souhaite qu'en matière de commerce nous ayons une Europe tout à fait ouverte au libre-échange et à ce que sont nos valeurs mais qui protègent lorsque d'autres ne respectent pas certaines règles."

#MACRON

"Dans le conseil, nous allons parler d'une voix commune" a-t-il dit en évoquant l'Allemagne. "Il y a des sensibilités qui sont parfois différentes et c'est bien normal mais je veux que nous les réglions en amont de ces conseils."

#MACRON

Emmanuel Macron s'est exprimé avant son premier Conseil européen à Bruxelles. Il a dit vouloir évoquer la défense européenne et engager "des discussions sur le commerce, sur le réchauffement climatique : autant de sujets qui font l'Europe et qui font que l'Europe peut apporter une réponse concrète aux craintes du quotidien, aux défis du quotidien, aux dérèglements de la mondialisation."

#FAURE

Le président du groupe PS à l'Assemblée nationale Olivier Faure a confirmé que Manuel Valls ne siégerait pas dans le groupe socialiste à l'Assemblée.

#CASTANER

Christophe Castaner a indiqué que le gouvernement ne "s'opposera pas" à une éventuelle suppression de l'immunité parlementaire.

#GOUVERNEMENT

Si vous ne l'avez pas vu, regardez le tour de table du nouveau gouvernement, ce matin en Conseil des ministre : 

#CASTANER

Lors du point presse suivant le Conseil des ministres, Christophe Castaner a rapporté que selon le président Emmanuel Macron, le nouveau gouvernement avait "vocation à durer longtemps".

#PS

Le nouveau groupe PS n'a pas encore arrêté de position concernant le vote de confiance au gouvernement. Sa vice-présidente, Delphine Batho, souhaite d'ailleurs une entrevue avec le Premier ministre avant que le groupe prenne sa décision.

#PS

L'ancien Premier ministre Manuel Valls est jugé "indésirable" dans le nouveau groupe parlementaire PS, a déclaré Olivier Faure. 

#DE RUGY

François de Rugy a annoncé qu'il renoncerait à sa candidature pour la présidence de l'Assemblée national si l'exécutif souhaitait l'élection d'une femme au perchoir. "Sur le fait d'être une femme, ça, je ne peux pas vous le cacher : je suis un homme. Si jamais la seule question pour la présidence de l'Assemblée nationale est celle-là, eh bien en effet, je ne pourrais pas être candidat. Si le seul critère est celui-là, je le dirai à mes collègues tranquillement et je ne serai pas candidat, évidemment" a-t-il dit sur franceinfo. 

#FAURE

Olivier Faure a été réélu président du groupe PS à l'Assemblée nationale, avec 28 voix. Delphine Batho, également candidate n'a recueilli que trois voix.

Moralisation de la vie politique : Bayrou met en garde Belloubet contre "les résistances" et "les lobbies"

#SOLÈRE

Thierry Solère s'est prononcé ce matin sur RMC et BFMTV pour la fin de l'immunité parlementaire : "Je pense que ça ne sert à rien et que ça entretient ce doute et ce soupçon perpétuel que la classe politique essaie de ne pas vivre comme les autres Français." "Dès qu'un juge d'instruction veut mettre un député en examen et qu'il a besoin de le contraindre pour éventuellement le placer en garde à vue, il demande la levée de l'immunité et elle est automatique, donc ça sert à quoi ? A pas grand chose" a-t-il jugé.

#MODEM

L'ancien directeur de la communication du MoDem, Matthieu Lamarre, à l'origine du signalement adressé à la justice, était entendu comme témoin jeudi dans l'enquête sur les assistants parlementaires européens du parti. Détaché à temps partiel au service du député européen Jean-Luc Bennahmias et rémunéré sur des fonds européens de décembre 2010 à novembre 2011, Matthieu Lamarre affirme n'avoir jamais travaillé spécifiquement pour l'élu. Son témoignage a entrainé l'ouverture d'une enquête préliminaire par le parquet de Paris le 9 juin dernier.

Macron au Figaro : "L’Europe n’est pas un supermarché mais un destin commun"

#GOUVERNEMENT

Découvrez la nouvelle photo du gouvernement Phulippe II.

#ACCOYER

Bernard Accoyer, secrétaire général des Républicains et ancien président de l'Assemblée nationale, a jugé "un peu insultant" pour le Parlement que deux ministres "exfiltrés pour raisons judiciaires" se destinent à présider des groupes parlementaires à l'Assemblée, faisant référence à Richard Ferrand et Marielle de Sarnez. "J'observe qu'on ne traite pas de la même façon un membre du gouvernementet une personnalité importante du Parlement. Pour quelle raison ? Soit ils sortent de la vie politique, soit ils restent en responsabilité. Il y a là un traitement fait à l'égard du Parlement qui en dit long" a-t-il déclaré sur Radio Classique.

#ALIOT

Louis Aliot, vice-président du FN, a refusé de se rendre à une convocation de la police dans l'enquête sur les assistants parlementaires du FN. Le nouveau député devait être entendu par l'office anticorruption à Nanterre.

#LAGARDE

Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI, a estimé au lendemain du départ du gouvernement de trois ministres MoDem qu'"on est en train de créer une présomption de culpabilité". "Je peux comprendre que François Bayrou veuille retrouver sa liberté de parole, même si, je vous le dis, je considère absurde cette manie maintenant que, dès qu'une enquête, un soupçon existe - et de ce point de vue-là, je suis d'accord avec François Bayrou - on fait démissionner les gens." "Parce que si ça se trouve il n'y a rien et donc on vient de bousculer un équilibre gouvernemental sans raison."

#CONSEIL DES MINISTRES

Les premiers ministres et secrétaires d'Etat arrivent à l'Elysée pour le premier Conseil des ministres du gouvernement Philippe II, qui doit débuter à 10 heures.

#WOERTH

VIDÉO - Invité de France 2 ce matin, Eric Woerth a commenté le remaniement "technique" opéré hier par Emmanuel Macron et Edouard Philippe. "Peut-être que le président de la République se méfie des politiques" a-t-il dit.

Infos précédentes

Si le direct ne s'affiche pas, cliquez ici.

Toute l'info sur

La présidence Macron

La si longue séquence électorale de 2017 s'achève. Les élections législatives passées, le nouveau gouvernement d'Edouard Philippe a été nommé mercredi, avec notamment le départ des trois ministres Modem, dont François Bayrou. Jeudi matin, après l'accueil des nouveaux ministres et secrétaires d'Etat, se tient le premier conseil des ministres du gouvernement Philippe II. 

Lire aussi

Le nouvel exécutif va pouvoir se consacrer aux réformes qu'il entend lancer dès cet été, de celle, contestée, du Code du travail, à la loi de moralisation de la vie publique en passant par la prolongation de l'état d'urgence et le débat d'orientation sur les finances publiques. De leur côté, les adversaires du gouvernement poursuivent leur installation à l'Assemblée nationale. L'invité politique de LCI, à 8h15, est le député du Gard Gilbert Collard (proche du FN). Suivez avec nous cette nouvelle journée politique. 

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Joe Biden estime que le Covid-19 fera "plus de 600.000" morts aux États-Unis

Procès en destitution de Trump : l'article transmis lundi au Sénat, et après ?

EN DIRECT - États-Unis : l'acte d'accusation contre Donald Trump transmis au Sénat lundi

Paris : un adolescent lynché sur la dalle Beaugrenelle, ses agresseurs recherchés

Joe Biden prend ses distances avec Donald Trump jusque dans la décoration du Bureau ovale

Lire et commenter