LIVE PRÉSIDENTIEL - Bayrou annonce avoir un projet d'accord "solide et équilibré" avec En Marche

LIVE PRÉSIDENTIEL - Bayrou annonce avoir un projet d'accord "solide et équilibré" avec En Marche

DIRECT - Alors que la passation de pouvoirs a lieu dimanche, François Hollande a commencé à préparer son départ. Par ailleurs, la validation des candidats pour les législatives s'est poursuivi dans les partis. Et après un long bureau politique, le Modem a dit avoir trouvé un accord avec En Marche. On vous raconte.

Live

#FIN

Il est l'heure pour nous de cloturer ce live. Rendez-vous dès demain pour un nouveau direct politique, avec notamment la dernière journée de la présidence Hollande.

#Modem-EnMarche

François Bayrou annonce avoir trouvé un projet d'accord "solide et équilibré" avec En Marche, à l'issue d'un bureau politique de crise du Modem qui a duré 8 heures.

"Je considère qu’on a progressé et que nous avons abouti à un accord qui apparaît solide et équilibré, qui n’est pas achevé, parce que les équipes du mouvement En Marche nous ont demandé d’attendre demain pour la réponse", a-t-il déclaré. "Nous souhaitons, et c’était le cadre de notre accord, qu’il y ait une majorité dont le point d’équilibre soit central, au centre. Et pas une majorité qui se décentrerait d’un côté ou de l’autre", a-t-il ajouté devant la presse.

#PORTRAIT

Qui est Gaspard Gantzer, le conseiller com' de Hollande qui a finalement refusé d'être candidat REM aux législatives ?

#GANTZER

La décision de Gaspard Gantzer a été saluée par le secrétaire général de la République En Marche Richard Ferrand.

#GANTZER

Parmi les raisons qui l'ont conduites à refuser l'investiture, le conseiller en communication fait valoir que "ses attaches" sont à Paris, ville où il a "toujours vécu", estimant que son parachutage n'était "pas une bonne idée".

#LÉGISLATIVES

Le conseiller de François Hollande Gaspard Gantzer renonce à se présenter aux législatives sous les couleurs d'En Marche !. Selon nos informations, il a décidé de renoncer à toute ambition à l'occasion des élections législatives.

#PS

Très proche de Manuel Valls, en rupture totale avec Solférino, Malek Boutih, qui avait sollicité (sans succès) l'investiture de la République en marche !, s'est vu conseiller de rendre son investiture du PS pour les législatives.

#SELFIE PRÉSIDENTIEL

#MACRON

Très remontée contre les critiques faites à l'endroit de sa mère au sujet de son âge, Tiphaine Auzière, qui est aussi suppléante aux législatives pour En Marche dans le Pas-de-Calais, s'est exprimée sur le sujet auprès de BFM TV : "C'est totalement aberrant, en France, au 21e siècle. On ne ferait pas ce type d'attaque à un homme politique ou à un homme qui accompagnerait une femme politique. [...] Il y a beaucoup de jalousie. [...] Si les gens n'ont rien d'autre à faire que de critiquer, qu'ils le fassent, mais ça nous soudera toujours."

#JUPPÉ

Voici ce que pense Alain Juppé des rumeurs qui envoient ses ouailles chez Emmanuel Macron

"J'hallucine !" Alain Juppé ne décolère pas après l'annonce d'un accord avec Emmanuel Macron

#FRITURE

Cette fois, c'est au tour du comité En Marche ! de Pau-Nord de contester une investiture du parti. Il s'agit de celle de l'adjointe de François Bayrou à la mairie de Pau, au motif que cette dernière est "engagée en politique depuis 1983", dénonce David Vidal-Ponsard, responsable du comité auprès de France Bleu Béarn

#JUPPÉ

Décidément, l'information de RTL selon laquelle Alain Juppé aurait convenu d'un accord avec Emmanuel Macron met le principal intéressé en colère.

#FN CFDT

Il était menacé d'exclusion par son syndicat pour avoir déclaré avoir voté FN à l'élection présidentielle. Finalement, Patrice Sinoquet, le syndicaliste CFDT de Whirlpool, l'usine amiénoise au coeur de l'entre-deux-tours présidentiel, a été épargné par la centrale, a appris France Info.

#MISTER PRESIDENT

La victoire d'Emmanuel Macron donne à la France la Une des principaux périodiques anglo-saxons. "La bataille de France est terminée. Mais la guerre entre le nationalisme et la mondialisation ne fait que commencer", titre Time Magazine. "La mission de Macron", avance The Economist. "Vive le centre !" s'enthousiasme Newsweek, qui rappelle que "les inquiétudes de la France sont loin d'être achevées".

#JUPPÉ

Et le candidat malheureux à la primaire de la droite et du centre de rappeler, à toutes fins utiles que, dans toutes les circonscriptions de Gironde, les candidats Les Républicains/UDI doivent tous affronter des Marcheurs.

#JUPPÉ

Les rumeurs d'accord Macron-Juppé sont tout aussi fermement démenties par l'intéressé.

#GOUVERNEMENT

L'ancien directeur de campagne d'Alain Juppé enfonce le clou.

#GOUVERNEMENT

Un accord Juppé-Macron pour propulser Edouard Philippe à Matignon ? Non, non et non, répond-on du côté de l'ancien Premier ministre.

#BAROIN

"Ça ressemble à la IVe République, avec des choix, un recyclage incroyable de conseillers ministériels socialistes. C'est impréparé, amateur, aussi bien sur le fond, sur la forme, que sur le choix." Le chef de file de LR pour les élections législatives a rhabillé la REM pour l'hiver.

#CANDIDATE

Emmanuelle Ménard, l'épouse du maire de Béziers, se présente dans la 6e circonscription de l'Hérault pour les législatives. Fondatrice de la webzine laïcarde et réactionnaire "Boulevard Voltaire". Engagée dans les mêmes combats de son mari, pour l'union des droites, et donc désintéressée par la question de la sortie de l'euro, elle assure être investie par le Front national.

#MACRON

"Cher ami". La Une du Spiegel, un des principaux newsmagazines allemands, est sans équivoque, contrairement à ce que laisse entendre sa traduction. Il s'agit bien de croquer en Emmanuel Macron un président français qui va coûter cher à l'Allemagne, d'une façon ou d'une autre. Un titre accompagné d'un sous-titre : "Emmanuel Macron va sauver l'Europe... et l'Allemagne va payer".

#BAYROU

Le bureau politique du Modem se réunit dans quelques minutes pour évoquer l'attitude à adopter après l'esclandre de son patron François Bayrou, très énervé par le nombre de candidats Modem (35) parmi les candidats de la République en marche (428).

#MÉLENCHON

Petite prise de tête entre l'humoriste Stéphane Guillon et le compte Twitter de Jean-Luc Mélenchon.

#WHIRLPOOL

Chantal Delpirou, élue du personnel de l'usine qui a tant agité la campagne d'entre-deux-tours, est candidate suppléante de Barbara Pompili, ministre pro-Macron, à Amiens.

#BOUTIN

Et Jésus, alors ?

Christine Boutin furieuse que l'investiture de Macron remplace la messe sur France 2

VIDÉO - Avant Brigitte Macron : les Premières dames de la Ve République, autant de styles que de femmes

#RE-COUAC

Conséquence directe : la porte-parole du mouvement Laurence Haïm a annoncé la saisine de la commission d'éthique du mouvement et la suspension immédiate de son investiture.

#RE-COUAC

Nouveau couac en vue pour un candidat d'en Marche ? Investi en Charente-Maritime, Christian Gérin se voit rapprocher par la Licra des tweets critiques sur le Crif, dans lesquels l'organisme de lutte contre l'antisémitisme a vu une "connotation antisémite [...] explicite". 

#CAMBADÉLIS

Cambadélis et son "stand-up" sur palette rouge deviennent la risée des réseaux sociaux

#PORTE OUVERTE

Législatives : de Valls à Le Maire, ces poids-lourds de gauche et de droite que Macron ménage

#FRONT NATIONAL

Marine Le Pen se présentera-t-elle, comme en 2012, aux élections législatives, à Hénin-Beaumont ? Selon Le Parisien, ce qui paraissait encore sûr ces dernières semaines a pris du plomb dans l'aile. On vous en parle un peu plus ci-dessous.

Marine Le Pen, "crevée" et critiquée au FN, va-t-elle renoncer à se présenter aux législatives ? Réponse ce soir sur TF1

#LÉGISLATIVES

Beau joueur, le PCF ? Après quelques jours de psychodrames, il semblerait que le Parti cornaqué par Pierre Laurent se soit décidé à calmer le jeu avec la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon. Le tout en retirant, sur les terres du candidat à la présidentielle en personne, trois candidats communistes aux élections législatives.

#EN CAMPAGNE

Le Premier secrétaire du Parti socialiste, candidat à sa succession dans le XIXe arrondissement de Paris, s'est offert un petit happening, ce vendredi, dans son fief. Le tout sur une palette rouge. Ce qui change du camion sur lequel François Hollande était monté, à Florange, en 2012.

#OPTIMISME 

Méthode coué ? Ancien directeur de campagne de Benoît Hamon, le compagnon d'Anne Hidalgo Jean-Marc Germain a de l'espoir, en vue des législatives. A LCP, il a expliqué qu'il comptait bien voir revenir au bercail socialiste quelque "20% des électorats d'Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon". Ce qui suffirait, selon ses calculs, à faire élire... 150 députés PS. Pas mal, quand on est donné à 7% dans les sondages ces derniers jours.

Parachutage : quand Jean-Luc Mélenchon dénonçait les chefs qui se présentent dans des "planques" où ils sont sûr d'être élus

#DELEVOYE

Le ton monte entre le clan Macron et François Bayrou ?

Delevoye à Bayrou : "Il n'est plus question de revenir aux pratiques anciennes et aux habitudes politiciennes"

Qui est Gaspard Gantzer, le conseiller com' de Hollande qui a finalement refusé d'être candidat REM aux législatives ?

#MACRON

Angela Merkel recevra le nouveau président français Emmanuel Macron à Berlin lundi. "La chancelière se réjouit de recevoir lundi en fin d'après-midi à la chancellerie le nouveau président français Emmanuel Macron" a indiqué le porte-parole de la dirigeante allemande dans un communiqué.

Il y aura "un projet de moralisation de la vie publique avant les législatives" selon le porte-parole de La République En Marche

Législatives : qui sont les 5% de députés sortants recyclés par En marche ?

#DELEVOYE

Interrogé au micro de LCI sur les déclarations de François Bayrou, Jean-Paul Delevoye a prévenu : "Je lance un avertissement en disant : attention il y a des limites à ne pas franchir."

#DRAY

Julien Dray a évoqué l'avenir du président de la République ce matin sur France 2 : "François Hollande va méditer sur la nature humaine"

#GOULARD

Sylvie Goulard, eurodéputée pressentie pour intégrer le futur gouvernement, a réagi sur RTL à la déception de François Bayrou après la publication des premiers candidats de La République en marche pour les législatives : "Le soutien apporté à un moment donné ne signifie pas qu'on a un droit de tirage éternel."

#GRIVEAUX

Ce matin sur LCI, Benjamin Griveaux a égratigné François Baroin, chef de file des Républicains pour les élections législatives. "François Baroin c'est le monde d'avant. Ca fait 35 ans qu'il fait de la vie politique, même s'il a l'air toujours jeune." 

Infos précédentes

Il vit ses dernières heures à l'Elysée. Ce vendredi midi François Hollande reçoit l'ensemble du personnel du palais qui, depuis des jours, s'emploie à faire place nette au nouveau locataire des lieux. Emmanuel Macron y posera ses valises dimanche.

En parallèle de cette préparation de passation de pouvoirs, s'organisent les législatives. Les partis continuent de valider les candidatures. Et les regards vont notamment se tourner vers La République En Marche (REM), dont la révélation des premiers noms commencent à dessiner les batailles à venir. Qui le mouvement ménage, en ne présentant pas de candidat concurrent ? Qui il affronte ? Va-t-il écouter les critiques de François Bayrou ?

Comme tous les jours, LCI vous fait suivre toute l'actualité politique via notre direct.

Toute l'info sur

La présidence Macron

Lire aussi

Toutes les informations sont à retrouvées sur notre page dédiée aux élections.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Terrasses, commerces, cinémas, mariages… les conditions des réouvertures à partir du 19 mai

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

EN DIRECT - L'ONU "profondément inquiète" de l'escalade des violences en Israël et dans les territoires palestiniens occupés

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Vaccination : adultes non prioritaires, on vous explique comment prendre rendez-vous dès à présent

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.