LIVE PRÉSIDENTIEL - Macron a conclu la campagne par une (longue) émission chez Mediapart

REVIVEZ - Les dés sont jetés. Les deux finalistes ont effectué leur dernier déplacement ce vendredi, respectivement à Rodez pour Emmanuel Macron et Reims pour Marine Le Pen. Ce dernière y a été accueillie de manière houleuse. Le candidat d'En Marche ! a ensuite conclu cette campagne dans la soirée par une dernière et longue interview vidéo chez Mediapart.
Live

#BONSOIR


Ce live présidentiel est maintenant terminé. Merci de nous avoir suivis ! Pas de live samedi, fin de campagne oblige... Nous nous retrouvons dimanche pour le second tour de l'élection présidentielle.


Bonne soirée

#MACRON

Sur la l'histoire de la colonisation : "Je prendrai des actes forts et je prononcerai des discours forts sur cette question" qui, affirme Emmanuel Macron à Mediapart, divise et paralyse la société

#VILLEPIN

VIDEO - Revoir Dominique de Villepin, qui soutient Emmanuel Macron, invité d'Yves Calvi

#MACRON

"Je suis pour le principe d'une restructuration de la dette grecque, avec maintien de la Grèce dans la zone euro. Il n'y a pas de possibilité de retrouver un pays stable avec la dette. Je mènerai ce combat inéluctable"

#MACRON

"Je défends le principe des deux Etats israéliens et palestinien. Mais c'est autre chose que de reconnaître l'Etat palestinien de manière unilatérale, ce serait choisir son camp. C'est la capacité de parler aux deux qui nous rend efficaces"

#MACRON

Sur la diplomatie française : "Je souhaite revenir à une filiation gaullo-mitterrandienne. Je ferai tout pour que l'on maintienne la stabilité des Etats. J'assume totalement la proximité conceptuelle avec Dominique de Villepin"

#MACRON

Sur les conflits d'intérêts : "On doit reconstruire le rapport à la vérité. Seuls les scientifiques et les sachants peuvent le faire. Ces scientifiques auront à déclarer l'absence de conflit d'intérêt pour éclairer les choix sur la santé et l'environnement"

#MACRON

"Cette campagne a peu parlé d'écologie. La primaire socialiste l'a fait, mais je n'y ait pas participé"


"Je vous défie de trouver une décision que j'ai prise comme ministre qui était du fait de lobbies. Dans la loi Croissance que j'ai porté, j'étais contre tous les lobbies, y compris bancaires"

#MACRON

VIDEO - Macron : "La démocratie n'est pas un jeu auquel on gagne à chaque fois"

#MACRON

"Notre responsabilité est de faire vivre la liberté économique en corrigeant les excès de ce monde. Ce qu'il y a derrière cela, c'est la fracture des classes moyennes. Si nous n'arrivons pas à remettre de la convergence entre les pays européens, si les classes moyennes ne se retrouvent pas dans ce pacte, les démocraties sont mortes"

#MACRON

Emmanuel Macron : "Le programme que je porte n'est pas fait pour les gens qui réussissent. C'est un projet de mobilité. On a confondu la notion de liberté et celle d'accumulation. La liberté, j'y suis profondément attaché"

#LE PEN

#MACRON

Sur le chômage : "Si j'échoue à apporter un début de réponse palpable, dans cinq ans, ce sera encore pire" [avec le Front national, NDLR]

#MACRON

"Les initiales n'ont pas été évoquées" lors de la création du nom "En Marche", assure Emmanuel Macron

#MACRON

"Si la réforme électorale n'était pas acceptée par le Parlement, je ne m'interdirais pas d'aller devant le peuple" [ce qui signifie un référendum]

#MACRON"

"C'est très à la mode d'accabler le président actuel, mais c'est un honnête homme. François Hollande quittera l'Elysée sans avoir eu d'affaires. Il a d'autres défauts dans ses rapports avec les médias. Mais il y a eu un assainissement dans la pratique politique"

#LE PEN

#MACRON

"Je ne fais pas tout ça pour refaire de l'ancien. Il y aura quelques figures de la droite et de la gauche. Dans des moments de recomposition politique, il faut savoir construire cet alliage du neuf et de l'ancien. 

#MACRON

"Je suis en train de constituer une majorité d'idées : des femmes et des hommes qui ne travaillaient pas ensemble jusqu'ici. Cela n'aura rien d'une majorité présidentielle disciplinaire"


"Je veux changer la pratique à l'Assemblée, avec un vrai contrôle parlementaire : une procédure d'audition des ministres, et un vrai travail d'évaluation. Aujourd'hui, on existe quand on fait de la loi. Nous allons réduire d'un tiers le nombre des députés pour leur donner plus de moyens"

#MACRON

"Nous avons un rapport névrotique avec le 49.3 et l'ordonnance. La loi Travail, en fin de quinquennat, n'était pas expliquée politiquement, on a refusé le débat"

#MACRON

"Le renouvellement fait qu'une nouvelle génération arrive, avec une centaine de députés à gauche, une centaine à droite qui ne se représentent pas. Vous aurez au moins pour moitié de nouveaux parlementaires. Ces temps de recomposition politique sont des alliages entre ceux qui sont du sérail politique et ceux qui ne le seront pas. Au gouvernement, ce sera pareil. Je ferai monter des femmes et des hommes de la société civile qui ont une légitimité dans leur domaine"

#MACRON

"Je ne trie pas les bulletins de vote. La bête médiatique va toujours faire monter les mêmes gens. Jacques Attali, je le connais très bien, mais il n'a fait aucune réunion d'En Marche. Laurence Parisot, pareil. Ce qui est incroyable c'est que vos confrères les invitent comme s'ils étaient dans le coeur de réacteur !"

#MACRON

"Je ne vais pas singer un personnage qui va chercher à les convaincre. Je continuerai à être libre. J'ai été libre de quitter ce monde de la banque pour rejoindre une équipe de gauche"

#MACRON

"Les ultragauches et les ultradroites ont décidé depuis le début que j'étais leur ennemi. Il y a des grands journaux du soir qui continuent de m'appeler 'l'ancien banquier'. Il y a une névrose du moment... En banlieue, personne ne m'emmerde avec ce sujet"

#MACRON

"Il faut transformer le Conseil économique, social et environnemental dans une forme institutionnelle où les ONG, les associations pourront être représentées et participer aux décisions politiques de manière beaucoup plus forte"

#MACRON

"Il faut aller au bout de la recomposition politique, ce qui n'a pas été fait en 2002, et du renouvellement. Il faut rapidement, sans doute plus vite que je ne l'avais envisagé, adopter la loi introduisant la proportionnelle à l'Assemblée, avant la fin de l'année"

#MACRON

"Je serai beaucoup moins bien élu que Jacques Chirac en 2002, parce qu'il n'y a pas eu de front républicain. Mon devoir est cependant de transformer politiquement, ce qu'il n'a pas fait"

#MACRON

Pour sa dernière intervention de campagne, Emmanuel Macron est l'invité du live de Mediapart. "Je n'ai pas transformé mon projet entre les deux tours. Il y a des femmes et des hommes qui s'opposent de manière forte au projet que je porte, des électeurs de François Fillon, Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon. Je leur dois deux choses : le respect plein et entier, et une plus grande vitalité démocratique dans les cinq ans. J'ai été marqué par la colère dans le pays"

#SONDAGE

#VALLS

#DARMANIN

#MACRON

#DUPONT-AIGNAN

#RACHLINE

Dans un communiqué, le directeur de campagne de Marine Le Pen, David Rachline, indique avoir saisi la Commission de contrôle électoral. Il affirme avoir recueilli "des milliers de signalements" d'administrés qui auraient reçu chez eux de la propagande électorale déchirée pour celle qui concerne Marine Le Pen, intacte pour celle d'Emmanuel Macron. "La multiplication de ces actes profondément anti-démocratiques constitue une grave atteinte au fonctionnement de notre République", ajoute-t-il, précisant que cela aurait été constaté dans l'Ardèche, l'Allier, la Savoie, la Loire, les Yvelines, l'Eure-et-Loire et l'Hérault

#SARKOZY ELU

#LE PEN

#PS

Selon Paris Match, le Parti socialiste va présenter le 9 mai un document ébauchant un programme pour les législatives de juin, supervisé par Stéphane Le Foll et Jean-Christophe Cambadélis. Ce document de trois pages a écarté les propositions phares de Benoît Hamon, comme le revenu universel ou le "49.3 citoyen". En revanche, il comprend des mesures qui font partie des propositions d'Emmanuel Macron, comme la suppression de la taxe d'habitation "pour 80% des foyers" ou l'assurance chômage pour tous

#MACRON #BAYROU

#PHILIPPOT

#TRUDEAU

Selon le Journal de Montréal, le Premier ministre canadien Justin Trudeau soutient, sans le nommer, Emmanuel Macron. "Je cherche toujours une politique qui rassemble les gens", a-t-il répondu lorsqu'on lui posait la question. "Je cherche des gens qui peuvent rassembler plutôt que diviser"

#LE PEN

VIDEO - Marine Le Pen dénonce "les hordes" venues "me bousculer, m'insulter alors que nous allions sur les lieux du baptême de la France"

#BAY

VIDEO - Nicolas Bay (FN) explique après les événements à Reims qu'il y a "des extrémistes qui soutiennent Macron et qui ont voulu perturber le déplacement de Marine Le Pen"

Si vous n'arrivez pas à visualiser cet article, cliquez sur ce lien.


C'est fini. Après de longs mois, la campagne présidentielle est terminée. Ce vendredi, à J-2 du second tour, Emmanuel Macron et Marine Le Pen ont effecuté leur dernier déplacement : à Rodez pour le premier, à Reims pour la seconde. La candidate FN, qui s'est rendue à la cathédrale, où étaient couronnés les rois de France, a été accueillie de manière très houleuse.


Dans la soirée, revenu à Paris, Emmanuel Macron a participé à une longue émission vidéo chez Mediapart. Longue de plus de deux heures, l'interview s'est terminée vers 22h45, 75 minutes avant la fin officielle de la campagne. 


Samedi, il est interdit de faire campagne et les médias ne doivent pas publier de nouvelles informations sur le sujet. Rendez-vous donc dimanche matin à l'ouverture des bureaux de vote à 8h.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le second tour de l'élection présidentielle 2017

Plus d'articles

Lire et commenter