Loire-Atlantique : deux candidats en viennent aux mains

Loire-Atlantique : deux candidats en viennent aux mains

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
DirectLCI
POLITIQUE – A Couëron, un adjoint au maire sortant a mis un coup de poing à une tête de liste concurrente.

Trop de pression à l’approche des élections ? Dans la campagne des municipales, la guerre entre les militants a en tout cas fait une victime collatérale, à Couëron , près de Nantes. Et tout est parti… d’une histoire de collage d’affiche.

Mardi, le candidat Jean-Claude Rodriguez, tête de la liste "Couëron à gauche autrement", est surpris par Patrick Naizain, un élu vert adjoint au maire, en train de coller des affiches sur des panneaux en accès libre. Ce qui n’est pas autorisé. Mais depuis février en effet, les trois équipes en compétition se livrent une bataille féroce…. Ce qui passe parfois par quelques petits écarts. Quoi qu’il en soit, l’adjoint veut garder une preuve, prend une photo. Et cela ne plaît pas au candidat. Les deux hommes s’alpaguent, le ton monte… Le coup de poing part, que Jean-Claude Rodriguez reçoit en pleine figure, dans le nez.

Interruption de travail de 10 jours

La tête de liste a aussitôt porté plainte contre Patrick Naizin. Le candidat rapporte avoir été admis aux urgences à 14 h 30 et en être ressorti à 20 heures avec une interruption totale de travail (ITT) de 10 jours. Patrick Naizain a été entendu dans la journée par les gendarmes suite au dépôt de plainte.

Jean-Claude Fougerat, le maire PS de la commune de 20 000 habitants, a condamné la violence physique de son adjoint. Pour le premier élu, l’altercation a cependant fait suite à des propos "haineux, calomnieux" : "La violence physique, je ne l'accepte pas, mais la violence psychique peut être tout aussi désastreuse", a-t-il déclaré.
 

Lire et commenter