Macron va rencontrer Trump : la vidéo qui pourrait créer la discorde

WELCOME TO FRANCE - Dans une vidéo publiée le 10 février dernier, qui resurgit sur les réseaux sociaux depuis quelques jours, Emmanuel Macron appelle les chercheurs américains spécialistes du changement climatique à "venir en France". Des déclarations qui risquent de déplaire à Donald Trump que le nouveau président français doit rencontrer le 25 mai prochain.

"Bonjour à tous, ceci est un message pour les chercheurs américains, les entrepreneurs et les ingénieurs qui travaillent sur les changements climatiques." Le 10 février dernier, Emmanuel Macron publiait une vidéo sur Twitter adressée aux chercheurs d'Outre-Atlantique. Il les invitait à se joindre aux chercheurs français et européens en venant travailler dans l'Hexagone. "Car en France, vous êtes les bienvenus", avait-il expliqué.


Et ce n'est pas tout. Dans la séquence, enregistrée quelques mois avant son élection donc, il ajoutait : "Je sais que votre nouveau président a décidé de compromettre votre budget, vos initiatives car il se montre très sceptique sur le changement climatique. Moi, je n'ai aucun doute quant au changement climatique et l'on doit être attentifs à ce problème". 


Et d'abonder : "Vous, chercheurs américains ! S'il vous plait, venez en France ! Vous êtes les bienvenus, c'est votre nation. On aime l'innovation, on veut des gens innovants qui travaillent sur le changement climatique, sur les énergies renouvelables et les nouvelles technologies (...)".

En vidéo

États-Unis : manifestations anti-Trump à l'occasion de la marche pour le climat

Depuis dimanche, de nombreux internautes exhument cette vidéo qui a, ce mardi, été largement reprise par les médias américains dont AJ+. Et à croire les commentaires, les habitants du pays de l'oncle Sam semblent enchantés par cette offre. "Bien joué Macron ! La France pourrait bien devenir n°1 dans le marché de l'énergie verte", estime un internaute. Un autre pense de son côté qu'une "nation qui invite les scientifiques et la technologie en verra les bénéfices, tandis que ceux qui les repoussent finiront pas souffrir de leur arrogance".


Des déclarations qui risquent de déplaire au principal intéressé, Donald Trump, que Emmanuel Macron doit rencontrer le 25 mai prochain en marge du sommet de l'Otan à Bruxelles. "Le président Trump a fait part de son souhait de travailler étroitement avec le président élu Macron pour faire face à des défis communs et il a souligné la longue et solide tradition de coopération entre les Etats-Unis et son plus vieil allié, la France", a poursuivi le compte-rendu de la Maison Blanche. Les deux hommes aborderont peut-être le sujet du réchauffement climatique.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Plus d'articles

Sur le même sujet