Malgré le coronavirus, "rien ne s'oppose" au maintien du premier tour des municipales, annonce Macron

Malgré le coronavirus, "rien ne s'oppose" au maintien du premier tour des municipales, annonce Macron

COUTE QUE COUTE - Le scrutin des élections municipales, dimanche 15 et 22 mars, "se tiendra", a annoncé ce jeudi soir Emmanuel Macron. Le chef de l'Etat s'est appuyé sur l'avis de scientifiques pour qui "rien ne s'oppose" à ce que les Français "se rendent aux urnes", malgré l'épidémie de coronavirus.

La rumeur avait couru toute la journée : le premier tour des élections municipales, qui doit se tenir dimanche 15 mars, allait-il être reporté alors que l'épidémie de Covid-19 s'est emballée ce jeudi sur tout le territoire ? Ce soir, la réponse est non, a indiqué Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée.

"Il est important, en ce moment, en suivant l'avis des scientifiques comme nous venons de le faire, d'assurer la continuité de notre vie démocratique et de nos institutions", a assuré le chef de l'Etat. "J'ai interrogé les scientifiques sur nos élections municipales, dont le premier tour se tiendra dans quelques jours. Ils considèrent que rien ne s'oppose à ce que les Français, même les plus vulnérables, se rendent aux urnes", a-t-il ajouté.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Lire aussi

Il conviendra de veiller au respect strict des gestes barrières contre le virus et des recommandations sanitaires les jours de scrutin.- Emmanuel Macron

"J'ai aussi demandé au Premier ministre, il l'a fait ce matin, de consulter largement toutes les familles politiques et elles ont exprimé la même volonté", a-t-il poursuivi. "Il conviendra de veiller au respect strict des gestes barrières contre le virus et des recommandations sanitaires" les jours de scrutin, a-t-il souligné, assurant faire "confiance aux maires et au civisme de chacun".

"Je sais aussi que les mairies et les services de l'Etat ont bien organisé les choses", a-t-il assuré. Le chef de l'Etat a précisé que "des consignes renforcées seront données" dès vendredi, "afin que nos aînés n'attendent pas longtemps, que des files ne se constituent pas, que les distances soient aussi tenues et que ces fameuses mesures barrières soient bien respectées".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Joe Biden estime que le Covid-19 fera "plus de 600.000" morts aux États-Unis

Procès en destitution de Trump : l'article transmis lundi au Sénat, et après ?

EN DIRECT - États-Unis : l'acte d'accusation contre Donald Trump transmis au Sénat lundi

Paris : un adolescent lynché sur la dalle Beaugrenelle, ses agresseurs recherchés

Joe Biden prend ses distances avec Donald Trump jusque dans la décoration du Bureau ovale

Lire et commenter