Marine Le Pen trouve porte close à l'usine Altéo : tout ne s'est pas passé comme prévu à Gardanne

DEMI-TOUR - Marine Le Pen s'est rendue ce dimanche matin devant l'usine Altéo de Gardanne, pour une visite surprise. Mais à son arrivée, elle a trouvé les portes fermées. Impréparation ? Couac d'organisation ? Un chef de poste, sur place, assure à LCI que la direction n'était pas informée de ce déplacement.

Déplacement écourté, ce dimanche matin, à l'usine Altéo de Gardanne pour Marine Le Pen. Après avoir accordé une interview aux quelques journalistes - prévenus de sa visite à la dernière minute - présents sur le parking du site, la candidate frontiste a fait demi-tour devant les portes de l'établissement...  fermées.


Suite à quoi elle est montée à pieds sur les hauteurs du site industriel afin de tenter d'observer le panorama des dégâts causés par les boues rouges, au coeur d'un scandale environnemental. A sept jours du second tour, Marine Le Pen était venue ici dérouler ses positions sur l'écologie, plaidant pour un "Etat stratège" qui agirait "main dans la main" avec "le privé" pour pouvoir "mettre en protection [ses] compatriotes des risques environnementaux". Quelques déclarations, un petit tour et puis s'en va... la candidate du Front national n'a pu rééditer le "coup médiatique" de l'usine Whirlpool la semaine dernière lorsqu'elle avait précédé de quelques heures la visite de son rival Emmanuel Macron. 

"Mettre des bâtons dans les roues"

Des salariés ont-ils volontairement entravé la visite de la candidate du Front national ? Ou bien n'étaient-ils pas simplement pas informés de cette visite surprise ? Deux sources, sur place, indiquent en tout cas à LCI ne pas avoir été prévenues en amont. "Personne n'était au courant" nous détaille ainsi Laurent Perrier, chef de poste ce dimanche à l'usine. "On a appris la visite de Marine Le Pen par les journalistes qui sont arrivés ce matin. Le week-end, les grilles sont systématiquement fermées, bien que nous soyons une vingtaine à travailler aujourd'hui dans l'usine. Par ailleurs, il y a tout un protocole pour rentrer sur le site, pour des raisons de sécurité." Et le chef de poste d'ajouter : "Si nous avions été prévenus en avance, nous aurions pu nous organiser. Là, c'était fermé, mais pas contre elle spécialement."


Pendant qu'elle faisait demi-tour,  Marine Le Pen a estimé que "tout est bon pour mettre des bâtons dans les roues de ses adversaires", tandis qu'une source FN assurait auprès de l'AFP que la candidate n'avait pas prévu de rentrer, "surtout un dimanche". 

Suivez toute l’actualité sur notre page dédiée à l’élection présidentielle. 

Découvrez comment votre commune a voté sur nos pages résultats de l’élection présidentielle.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Marine Le Pen perd la présidentielle

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter