Marine Le Pen veut bâtir "une majorité présidentielle" au-delà de son camp

DirectLCI
ELARGISSEMENT - La candidate FN pense déjà au lendemain du premier tour. Lors de ses voeux à la presse, mercredi, Marine Le Pen a indiqué qu'elle souhaitait ouvrir son éventuelle majorité "à tous les patriotes", "quelle que soit leur famille politique".

Marine Le Pen se prépare déjà à l'après. Tout juste entrée en campagne, elle a détaillé mercredi, lors de ses voeux à la presse, la façon dont elle compte rassembler autour d'elle pour construire "une majorité présentielle". Comprendre : pour elle, passer le cap du premier tour est d'ores et déjà une formalité.


"Nombre de personnalités m'entourent déjà pour conduire les affaires de la Nation", a assuré la présidente du Front national. Mais, précise-t-elle, "je tiens beaucoup à ce que la grande recomposition politique qui accompagnera cette élection soit l'occasion de rassembler une majorité présidentielle". 

Magnanime

Et Marine Le Pen, qui expliquait dans une récente interview au mensuel Causeur que "l'union des droites est un fantasme", est particulièrement souple dans l'ouverture qu'elle propose. Car, dit-elle : 

Cette majorité sera constituée de tous les patriotes, quelle que soit leur famille politique d'origine, qui nous aurons rejoints avant le premier tour, mais aussi entre le premier et le second, et enfin au lendemain de la victoireMarine Le Pen

Une ouverture qui a aussi un aspect pragmatique. Si la candidate d'extrême droite parvient à remporter à la présidentielle, il lui faudra aussi une majorité à l'Assemblée pour gouverner. Hors, rien n'indique qu'au terme des législatives, le FN, qui fait campagne tout seul, puisse à lui seul former cette majorité. 


Une question qui suscite depuis de longs mois des critiques, parmi les alliés de Marine Le Pen, sur la stratégie solitaire de la candidate FN. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter