Marseille : crispation dans le camp Mennucci

Marseille : crispation dans le camp Mennucci

DirectLCI
MUNICIPALES – Outre le porte-parole du candidat socialiste qui dénonce "une bataille de places" dans l'élaboration des listes, un proche de Patrick Mennucci dénonce dans une interview au JDD "un fonctionnement clanique".

Le bouclage des listes de Patrick Mennucci se fait dans un climat de tension. Passées les divisions des primaires en octobre dernier, il semblait que le calme régnait dans le camp du candidat socialiste avant le dépôt des fameuses listes au plus tard le 6 mars. C’était sans compter un communiqué du nouveau porte-parole de la campagne, Jean Viard, dénonçant vendredi "un PS local (…) qui semble avoir oublié les règles les plus élémentaires de la démocratie".

Une formule grave qui vise en particulier les ex-prétendants socialistes à l’élection municipale accusés, sans les nommer, de vouloir se partager "les sièges de la liste en pourcentage des voies à la primaire", précisant aussi : "depuis trois mois la bataille des places occupe tous les candidats. Et les amis ou les obligés sont plus soutenus que les compétences".

"Un fonctionnement clanique"

Outre cette mise au point pour rappeler, que "Patrick est le patron de notre liste", c’est un proche du candidat socialiste qui a semé le trouble dimanche dans une interview au JDD . Premier adjoint de Patrick Mennucci à la mairie des 1er et 7e arrondissements, Jean-Christophe Lorenzi explique avoir été "écarté" des listes, en raison d’un "fonctionnement clanique", digne "du système clientéliste de Jean-Noël Guérini".

"Je ne crache pas dans la soupe par dépit", ajoute-t-il en dénonçant des "courtisans qui menacent, insultent et se servent". Ne souhaitant "pas faire de commentaires", à ces propos, la directrice de campagne de Patrick Mennucci, Dominique Bouissou parle "d’une péripétie de campagne", tout en rappelant que l’élaboration des listes de Jean-Claude Gaudin ne s’est également pas faite sans aigreur.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter