Marseille : Pape Diouf en tournée dans les quartiers Nord

Marseille : Pape Diouf en tournée dans les quartiers Nord

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
DirectLCI
POLITIQUE – En campagne dans le cadre des élections municipales marseillaises, Pape Diouf dédiait son vendredi à la politique culturelle de la ville. Son équipe en a profité pour annoncer que les têtes de liste de l'ancien président de l'OM seraient dévoilées lundi prochain.

La journée de Pape Diouf était consacrée à la culture, mais lorsqu’il s’arrête au bar Denis, dans le XVIe arrondissement, pour prendre un café, c’est bien évidemment de l’OM dont les clients lui parlent. Pourtant, quelques instants plus tôt, l’ex-président de l’équipe de foot marseillaise était reçu à L’Alhambra, le seul cinéma des quartiers Nord de la ville.

Par la suite, il a visité la Friche de la Belle de Mai en compagnie de son directeur, Alain Arnaudet, avant de se rendre au Comptoir de la Victorine, lieu d’accueil de compagnies artistiques qui attend des travaux de rénovation depuis de nombreuses années.

Deux membres du Front de gauche avec Diouf ?

"L’objectif est de rencontrer les acteurs culturels de la ville pour évoquer l’après-2013", explique Sébastien Barles, conseiller municipal Europe écologie-Les Verts, parti d’où il s’est "auto-suspendu", selon ses dires, pour pouvoir participer à la campagne de Pape Diouf. "Nous constatons un saupoudrage culturel sur la ville, explique-t-il. La capitale de la culture a vu la création de gros équipements, mais les structures intermédiaires ont été délaissées. C’est celles-ci que nous souhaitons soutenir. Il faut aussi penser la culture à l’échelle de la métropole, et non seulement de la ville, afin de mutualiser les moyens sur tout le territoire".

Si le programme complet du candidat Diouf n’est toujours pas disponible, ses têtes de liste devraient être connues sous peu. "Nous les dévoilerons lundi, assure Sébastien Barles. Il y aura des écologistes, des gens venant du Parti socialiste, quelques-uns du Modem. Et il y a aura sûrement deux anciens élus du Front de gauche." Ne manquera plus que la profession de foi.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter