Marseille : que feront les candidats jusqu’au vote ?

Marseille : que feront les candidats jusqu’au vote ?

DirectLCI
MUNICIPALES – La campagne électorale se termine officiellement samedi à minuit. Mais dès vendredi minuit, il sera interdit de distribuer des bulletins, des tracts, ou de tenir des meetings. Une campagne mise sur pause qui n’empêche pas le travail.

La fin de la campagne officielle ne rime pas avec pause détente pour les candidats. Officiellement, elle se termine samedi à minuit. Mais dès vendredi, à la même heure, il est interdit de distribuer des bulletins, des tracts et autres documents de propagande électorale. Pas de meetings en public, non plus. Mais alors que vont faire les candidats et notamment à Marseille, jusqu’au jour du vote ?

Samedi, "on continue de travailler", répond-on dans l’entourage Patrick Mennucci. Au programme du candidat socialiste, "des réunions" pour l’après 1er tour. Même son de cloche dans l’équipe de Pape Diouf . "La veille du vote, ça ne sera pas du tout un jour de détente. Il est certes interdit de communiquer, mais il n’est pas interdit d’être sur le terrain pour aller à la rencontre des gens", affirme-t-on. "Des rendez-vous habituels", paraphrase l’équipe de campagne de Jean-Claude Gaudin qui doit rencontrer les chasseurs à Mazargues, "et pas pour traquer le sanglier !".

Une petite pause quand même

Du côté du Front de gauche, "J ean-Marc Coppola participera à une assemblée générale d’un comité d’intérêts de quartier", explique-t-on, avant de préciser qu’il s’accordera tout de même "du repos en famille" le samedi après-midi. Un peu de détente aussi au Front national. "Le matin, je ferai de la paperasse pour la fédération, mais après j’irai voir mon fils qui a un match de football contre l’OM avec son club des Caillols", détaille Stéphane Ravier . "Il joue milieu droit, hein, et pas à l’extrême droite", s’amuse-t-il à préciser.

Le jour J, le programme des candidats est assez similaire. Ils prévoient d’aller voter dans la matinée. Une étape généralement immortalisée par les photographes et les caméras pour prendre les premières impressions. Après un petit tour dans différents bureaux de vote, retour pour les candidats dans leur siège de campagne jusqu’aux premiers dépouillements. Vers 21 h 30, les premières estimations devraient tomber. Le top départ pour la préparation des premières déclarations.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter