Mais où Jean-Luc Mélenchon pourrait-il se présenter aux élections législatives ?

DirectLCI
MYSTÈRE - Invité du 20 heures de TF1, Jean-Luc Mélenchon a annoncé qu'il serait en première ligne pour les législatives. Mais sera-t-il candidat, et où ? Le leader de la France Insoumise y réfléchit.

Lors de son interview au 20 heures de TF1, Jean-Luc Mélenchon a longuement discuté de la bataille pour les élections législatives, les 11 et 18 juin prochain. Après l’avoir dit à demi-mot dans sa dernière vidéo postée sur sa chaîne Youtube vendredi 28 avril, il a officiellement annoncé qu’il allait lui-même mener "la manœuvre" afin de "permettre à la force que je mène de devenir une majorité législative".

Jean-Luc Mélenchon sera-t-il candidat ? C’est la question qui agite les rangs de la France Insoumise depuis lundi. Jean-Luc Mélenchon reconnaît qu’il y réfléchit. "Si j’y vais, j’attends que des signes me viennent un peu, des endroits où je pourrais aller", confie-t-il. 


En 2012, au lendemain de la présidentielle, il s’était présenté face à Marine Le Pen à Hénin-Beaumont dans le Pas-de-Calais. Après une campagne extrêmement tendue entre les deux ennemis jurés, c'est le candidat socialiste qui l'avait emporté. Ce coup-ci, pas de précipitation du côté du leader de la France Insoumise.  


Mais depuis lundi, les rumeurs vont bon train sur le point de chute qu'il pourrait choisir. Au 20 heures de TF1, Jean-Luc Mélenchon a levé le voile sur les quelques villes qui pouvaient l’intéresser : il a cité Toulouse, Lille et Marseille. "Il y a plusieurs villes où je pourrai être candidat, tout cela est en discussion", a indiqué l’ancien chef du Front de Gauche.

Dans ces trois villes, le candidat de la France Insoumise est arrivé en tête avec d’excellents scores. Marseille aurait-elle les faveurs de Jean-Luc Mélenchon au vue de ses déclarations ? L’idée n’est pas saugrenue. "À Marseille, la France Insoumise et ma candidature est passée en tête, c’est un beau symbole. On disait que cette ville s’était abandonnée à l’extrême droite, et bien ce n’est pas vrai", s'est-il exclamé. Une pétition a même été lancée sur change.org pour réclamer une candidature dans la cité phocéenne.


Des rumeurs émanant des cadres de la France Insoumise évoquaient aussi la possibilité pour Jean-Luc Mélenchon de se présenter en Seine-Saint-Denis ou à Montpellier, où il était déjà pressenti en 2012.

S’il n’a pas encore pris sa décision quant à une éventuelle candidature, l'ancien sénateur de l'Essonne est convaincu d’une chose, il peut gagner les législatives. "Je sais que tout va se jouer aux élections législatives (…) Compte tenu de la faiblesse des deux candidats, je pense que nous pouvons l’emporter aux législatives",a-t-il estimé.


Offensif, il veut remobiliser son électorat pour "cette nouvelle bataille qui commence". "La partie n’est pas finie. Aux élections législatives, la France Insoumise et ses alliés sont candidats au pouvoir", a-t-il martelé. Il s'est dit prêt à être Premier ministre d'Emmanuel Macron en cas de victoire aux législatives. "Il faudra qu'il s'y fasse", a-t-il affirmé, un peu moqueur.

Suivez toute l’actualité sur notre page dédiée à l’élection présidentielle


Découvrez comment votre commune a voté sur nos pages résultats de l’élection présidentielle

Plus d'articles

Lire et commenter