Mélenchon à Hamon : "Je ne négocierai rien avec personne"

Mélenchon à Hamon : "Je ne négocierai rien avec personne"

EN DIRECT - C'était un secret de Polichinelle, c'est désormais officiel. Manuel Valls a annoncé mercredi matin qu'il voterait Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle. Au grand dam de Benoît Hamon, qui a néanmoins reçu une nouvelle fois le soutien de Martine Aubry. Réactions en chaîne, à chaud et analyse froide, LCI vous fait revivre cette nouvelle journée de campagne un peu folle.

Benoît Hamon s'y attendait, mais ce mercredi matin, le coup lâché par son ancien collègue de gouvernement a été très rude. Et c'est Manuel Valls, en personne, qui l'a décoché en confirmant qu'il voterait pour Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle. Dès la veille au soir, Le Parisien était formel : l'ex-Premier Ministre a jugé que "le vote utile, face à Le Pen, c'est Macron", selon des propos rapportés par un des participants au déjeuner organisé par Manuel Valls à la questure du Sénat. Des mots que l'ancien Premier ministre et candidat perdant de la primaire de gauche a réputé sur BFMTV le mercredi matin. 

Bien entendu, cette décision a déclenché un torrent de réactions et de critiques à gauche. "Trahison", "honte... les coups sont tombés dru sur Manuel Valls. Tandis que du côté de Macron, c'est seulement à demi-mot que l'on a dit merci et accueilli ce soutien estampillé "quinquennat Hollande", finalement bien encombrant... Gênant aussi, la division de la gauche désormais avérée et le nouveau refus de Jean-Luc Mélenchon de faire l'union des gauches avec Hamon. Un "mercredi noir" pour le PS.

Toute l'info sur

Benoît Hamon, candidat du PS à la présidentielle

Lire aussi

Sur le même sujet

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.