Metz : l'écart se resserre

Metz : l'écart se resserre

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
DirectLCI
MUNICIPALES – A une semaine du premier tour, un sondage vient brouiller les cartes. Dominique Gros, maire socialiste sortant et Marie-Jo Zimmermann, candidates UMP sont au coude-à-coude. Le FN pourrait jouer les arbitres.

A Metz, il y a quelques semaines, la réélection du maire socialiste sortant apparaissait comme un scénario très probable. Mais voilà qu'un sondage vient brouiller les certitudes. L’étude d’opinion BVA réalisée pour le Républicain Lorrain place Marie-Jo Zimmermann, candidate UMP-UDI, en tête au premier tour avec 42 % des intentions de vote. Alors que Dominique Gros , maire sortant, candidat PS-EELV en totalise 37 %. Françoise Grolet , candidate du Front National est annoncée à 11 %. Le match se jouera bien à trois, les autres listes étant maintenues à distance.

Au second tour, dans une triangulaire, Dominique Gros serait réélu avec 46 % des voix, laissant la candidate UMP à trois points. Mais dans une configuration de duel, Marie-Jo Zimmermann serait élue avec 51 % des voix.

Le PS craint un vote sanction

Les explications de resserrement tiennent aux personnalités en présence. Tous deux adeptes du porte-à-porte ils jouissent d’un fort taux de notoriété dans une ville qui aime les implantations solides. 89 % des Messins disent connaître Dominique Gros, conseiller municipal depuis 1983. Marie Jo Zimmermann, députée depuis 1997, est elle aussi très en vue et affiche un taux de notoriété de 81 %. Le duel des personnalités se joue dans un mouchoir de poche. Reste la politique.

Même si la majorité des sondés affirme que seuls les enjeux locaux sont déterminants, il apparaît qu’en Lorraine 18 % des électeurs disent envisager un vote de sanction contre le président de la République et le gouvernement. Seulement 3 % voteront pour les soutenir. Les deux candidats se tiennent à distance de la politique nationale, mais cette dernière les rattrape d’autant qu’Aurélie Filippetti, ministre de la Culture , est numéro 2 sur la liste du maire sortant. Sa présence, même discrète, nationalise immanquablement la campagne messine.

Lire et commenter