Michèle Tabarot candidate au Cannet, une copéiste au pays des fillonistes

Michèle Tabarot candidate au Cannet, une copéiste au pays des fillonistes

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
DirectLCI
POLITIQUE - Michèle Tabarot, député-maire UMP du Cannet et bras droit du président de l'UMP Jean-François Copé, sera sans surprise candidate à sa réélection aux municipales.

Au pays d'Eric Ciotti et de Christian Estrosi, deux proches de François Fillon, la copéiste Michèle Tabarot est candidate à sa réélection au Cannet. La secrétaire générale de l'UMP briguera son quatrième mandat dans cette ville des Alpes-Maritimes qui touche Cannes.

La guerre entre les deux chefs de l'UMP a laissé des traces. Toutefois,  le maire de Nice, Christian Estrosi a montré des signes d'apaisement. Il s'est rapproché de Michèle Tabarot et est resté neutre sur les élections de Cannes où s'affrontent deux UMP, le filloniste David Lisnard (1er adjoint du maire sortant UMP Bernard Brochand) et le copéiste Philippe Tabarot, le frère de Michèle.

Un frère candidat à Cannes

A la mi-octobre à Paris, une commission d'investiture de l'UMP n'avait pas tranché sur l'un ou l'autre candidat. Bernard Brochand venu adouber son 1er adjoint s'était alors affronté violemment à Michèle Tabarot, en dénonçant ensuite dans une lettre aux députés UMP un fonctionnement "clanique".

"Mme Tabarot s'est investie personnellement dans le problème cannois. Cela créé une source de problème supplémentaire", avait aussi assené son ennemi juré, Eric Ciotti, en janvier lors de ses vœux à la presse des Alpes-Maritimes dont il préside le conseil général. La bataille pour la mairie de Cannes est particulièrement féroce avec des attaques personnelles par voie de presse sur la famille Tabarot et le contexte délicat d'une information judiciaire au cœur de la mairie de Cannes

Lire et commenter