Monnières : ils sont frères et soeur et s’affrontent aux élections

Monnières : ils sont frères et soeur et s’affrontent aux élections

DirectLCI
MUNICIPALES – Deux fratries se présentent aux élections sur des listes opposées. De quoi mettre de l’ambiance dans la petite commune de Monnières, en Loire-Atlantique.

Qui a dit que la politique et la famille ne faisaient pas bon ménage ? Sûrement pas eux. L’histoire insolite est rapportée dans le journal Ouest-France . A Monnières, petite commune de 2 000 habitants, deux fratries se présentent aux élections municipales, mais sur deux listes différentes. L’année est déjà particulière à Monnières, où d’ordinaire un seul candidat se présentait : en 2014, trois listes se partagent le débat politique… et donc aussi familial.

Les profils diffèrent. Daniel Braud, viticulteur de 58 ans, est conseiller depuis deux mandats. Sa sœur Françoise a découvert sa vocation plus récemment : "Faute de temps, d'envie ou d'opportunité, je ne me suis jamais engagée", explique-t-elle dans Ouest-France . "Là, on m'a sollicité et après quelques réunions, je me suis lancée"… dans le parti opposé à celui de son frère.

"Une élection ne va pas remettre tout en question"

Le topo est le même Michel et Pascal Laurent. Le premier, assistant commercial était "taraudé" par "l’envie de s'investir", et a fait "confiance" à Blandine Perthuy, une des têtes de listes (Celle de Françoise Braud). Son frère Pascal, 52 ans, a rallié la même liste que Daniel Braud : "Quand on m'a approché, je savais que mon frère était engagé en face, mais les valeurs défendues par Benoît Couteau me parlaient et je me reconnaissais dans ce qu'il proposait."

Alors, quelle ambiance lors des sujets politiques dans les repas familiaux ? A les écouter, ils arrivent à faire la part des choses. "Nous nous entendions bien hier, et ce n'est pas une élection qui va tout remettre en question", souligne ainsi Françoise Ménard, philosophe : "De toute manière, quel que soit le vainqueur, on est appelé à travailler ensemble, car on est pour Monnières et contre personne". Et tous voient même un avantage à la multiplicité des candidatures cette année : "Cela aura au moins eu le mérite de voir les premières réunions publiques de l'histoire sur la commune."

Plus d'articles

Lire et commenter