Municipales à Cannes : quoi de neuf pour les jeunes ?

Municipales à Cannes : quoi de neuf pour les jeunes ?

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
DirectLCI
MUNICIPALES – Les postulants à l’hôtel de ville cannois ont sorti de leur boite à idées plusieurs promesses pour les jeunes. De la création d’aires de glisse pour le roller à la réouverture d’une boîte de nuit au Palais des festivals, il y en a pour tous les goûts

La grande tendance pour "djeun’s", c’est sans doute la promesse faite par de nombreux candidats cannois d’offrir des bons permettant de faire des activités plus ou moins gratuitement. David Lisnard (UMP) souhaite soutenir le financement du permis de conduire en contrepartie d’heures consacrées à la collectivité. Il parle aussi d’une "carte jeunes pour les 13/25 ans", afin qu’ils bénéficient de tarifs préférentiels dans divers domaines (culturels, sportifs, événementiels)".

"Un pass’sport", signé Philippe Tabarot (UMP), serait délivré aux familles sous conditions de ressources afin que leur progéniture puisse s’inscrire dans des clubs sportifs. Le même propose aussi l’école des sports afin que les enfants de 4 à 8 ans pratiquent plusieurs sports dans une année et puissent cibler "leur activité préférée". On retrouve également ce "pass’sport" chez Dominique Henrot (Front de Gauche) qui veut aussi installer un studio de musique à disposition des jeunes cannois derrière la bibliothèque Ranguin.

La construction de sites pour la pratique du roller, BMX et skate semble très tendance : David Lisnard et Dominique Henrot (Front de Gauche) l’ont mise à leur programme.

Déhanchés au Palais ?

Plus inattendu, la jeunesse pourrait de nouveau se déhancher dans une discothèque au… Palais des Festivals. C’est du moins une proposition de la candidate RBM-FN Catherine Dorten. "Une boîte de nuit conviviale et accessible pas comme au Baoli" précise-t-elle. "Il faut plus d’événements festifs à leur portée, dit Anne Majri (PS-EELV), mais il faut qu’ils soient mieux encadrés.". Selon cette dernière, l’intervention d’associations de prévention contre l’alcoolisme, "par exemple aux plages électro" éviterait que certaines fêtes "se transforment en grosse beuverie". Autre idée de cette candidate : la création d’un salon du livre jeunesse pendant le Festival international du jeu.

David Lisnard et Philippe Tabarot ont un (petit) point commun : ils veulent tous les deux créer une base de loisirs pour les jeunes et les familles. Mais le premier l’envisage dans la Basse Vallée de la Siagne, le second sur le secteur Picaud "à deux pas de la mer".

Lire et commenter