Municipales à Grenoble : les écolos, en tête, tendent la main au PS

Municipales à Grenoble : les écolos, en tête, tendent la main au PS

DirectLCI
POLITIQUE - Eric Piolle (EELV) propose à Jérôme Safar (PS) de faire liste commune au second tour. Reste à connaître la position de la majorité sortante.

C’est LA sensation du premier tour des municipales dans la capitale des Alpes. Le candidat écologiste Eric Piolle est arrivé en tête des suffrages dimanche, devant le socialiste Jérôme Safar, pourtant annoncé comme favori. Ce lundi, Eric Piolle a tendu la main à son adversaire.

"Nous leur proposons de construire avec nous une liste commune qui est le reflet du choix que les électeurs ont fait", affirme-t-il, en précisant qu’en cas d’union la répartition des places se ferait "à la proportionnelle" en fonction du score de chacun au premier tour.

"C'est un choc pour eux"

Dimanche soir, la liste conduite par Éric Piolle, qui rassemblait notamment EELV et le Parti de Gauche, a recueilli 29,41% des suffrages, contre 25,31% pour le candidat socialiste Jérôme Safar, dauphin du maire sortant Michel Destot. L'UMP Matthieu Chamussy est arrivé troisième avec 20,86% tandis que le FN a récolté 12,56% des voix.

Quatre listes sont donc en mesure de se maintenir au second tour. Mais en ouvrant la porte à Jérôme Safar, Eric Piolle privilégie donc l’hypothèse d’une triangulaire. "On est conscient que c'est quand même un choc pour eux (les socialistes), il faut que ça se digère, explique Eric Piolle. Nous avons à construire une majorité qui rassemble plus de 50% des suffrages des électeurs grenoblois."

Plus d'articles

Lire et commenter