Municipales à Marseille : Bernard Tapie ne roule pour personne

Municipales à Marseille : Bernard Tapie ne roule pour personne

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
DirectLCI
POLITIQUE - L’image de Bernard Tapie est assurément associée à Marseille. Tout le monde voyait l’ancien président de l’OM briguer la mairie. A ce jour, il n’en est rien et l’ancien ministre met aujourd’hui toute son énergie à clamer qu'il ne fera plus jamais de politique.

A Marseille, son ombre plane sur les municipales . Paradoxalement, Bernard Tapie continue de clamer haut et fort  que ses préoccupations sont bien loin de la politique. Ce dimanche matin, l’ancien ministre de la ville de François Mitterrand l’a répété lors du "Grand rendez-vous" d’Europe 1/iTélé/Le Monde. Il ne se prononcera pas publiquement sur la campagne pour les élections municipales en cours.

Plutôt Gaudin ou Mennucci ? "J'ai autant de raison de n'aimer ni l'un ni l'autre" affirme Bernard Tapie. Pour enfoncer le clou, l'ancien patron de l'OM a clamé son approche totalement apolitique des élections : "Ma doctrine c'est, [au lendemain de l’élection] : vive le maire " !

La "créature" Pape Diouf

Une neutralité que Tapie affirme s’imposer "à cause du journal" La Provence dont il est le propriétaire. C’est pourtant depuis le rachat fin 2012 de ce titre de presse écrite qu’est né le fantasme de son retour en politique. Un temps, Tapie a même été comptabilisé dans les sondages.

Marteler son refus catégorique de tout engagement ne suffira certainement pas à faire taire la rumeur. Pour beaucoup, à défaut de se présenter, Bernard Tapie tirerait dans l’ombre les ficelles de la candidature à la mairie d'un autre ancien président de l’OM : Pape Diouf. "Je suis pas le genre à passer par des créatures. Si j'avais été intéressé par la ville de Marseille, je n'aurais pas demandé à Pape Diouf de se présenter. Il n'y a rien qui m'empêchait de dire: je me présente" clame Bernard Tapie.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter