Municipales à Toulouse : un scrutin "new look" pour dimanche

Municipales à Toulouse : un scrutin "new look" pour dimanche

DirectLCI
MUNICIPALES – En se rendant dimanche dans son bureau de vote pour le premier tour des municipales, le citoyen va se rendre compte de quelques changements dans le mode de scrutin. Metronews fait un tour d'horizon de trois choses à savoir avant d'entrer dans l'isoloir.

Conseils communautaires

Désormais sur les bulletins de vote pour les municipales, deux listes apparaissent sur le document : à gauche les noms des candidats qui postulent pour entrer au conseil municipal et à droite ceux qui siégeront aux différents conseils de communautés. A Toulouse, ils sont 69 sur chaque liste à postuler pour gérer les affaires de l'éducation, des animations ou de la politique sociale de la commune. Une partie d'entre eux seront élus comme conseillers communautaires afin de décider de la politique des transports, de l'urbanisme ou du développement économique sur la communauté d'agglomération.

Les listes

A Toulouse et dans les grosses agglomérations, les modalités de scrutin ne changent pas. Cela se modifie dans les communes de 1 000 à 3 500 habitants, les bulletins de vote ne doivent comporter aucune inscription ou rature : le panachage est désormais interdit, les conseillers municipaux sont élus au scrutin de liste bloquée. Sinon le bulletin sera considéré comme nul. Dans les villes et villages de moins de 1 000 habitants, le panachage est encore autorisé à condition que le nom rajouté soit celui d'un candidat. Interdit donc de pousser la candidature de son voisin ou de tonton Hubert !

Les documents pour voter

La carte d'identité est toujours obligatoire pour voter à Toulouse et dans toutes les communes de plus de 1 000 habitants. Le changement intervient dans les villages de moins de 1000 habitants : afin de favoriser la participation électorale dans ces petites communes, la carte d'identité n'est plus obligatoire pour glisser son bulletin dans l'urne.

Sur le même sujet

Lire et commenter