Élu au Havre, Edouard Philippe va être fixé sur son sort rapidement

Élu au Havre, Edouard Philippe va être fixé sur son sort rapidement
Élections Municipales 2020

CHOIX - Dimanche 28 juin, Edouard Philippe a été largement élu au Havre (58,8%), face au candidat divers gauche Jean-Paul Lecoq (35,8%). Une victoire qui va pousser le Premier ministre à choisir entre ses deux fonctions de maire et de chef de gouvernement. Il doit rencontrer lundi le président de la République, quelques jours avant le tout premier conseil municipal de la ville Normande.

Sa décision devrait être connue en début de semaine. Réélu maire du Havre, en Seine-Maritime avec 58,8% des voix face au député Jean-Paul Lecoq ce dimanche, Edouard Philippe va devoir rapidement choisir entre assumer ce nouveau mandat, ou bien rester en place à Matignon en tant que Premier ministre. 

Le premier conseil municipal de la ville normande doit avoir lieu le weekend prochain pour installer -ou non- l’édile. Une échéance dont "est largement conscient" Emmanuel Macron, selon nos informations. Le président de la République doit rencontrer ce lundi "en tête à tête" Edouard Philippe, avant la Convention citoyenne sur le climat, probablement pour trancher sur sa situation. Une décision cruciale cette semaine, alors que 55% des Français souhaitent qu'Edouard Philippe reste à Matignon, selon un sondage.

Rencontre avec Emmanuel Macron lundi

Depuis son QG de campagne au Havre, entouré de ses colistiers, Edouard Philippe a remercié dimanche ses électeurs, saluant un "acte de confiance et une responsabilité exceptionnelle" après sa large victoire, sans dévoiler aucune information sur son avenir politique. 

À Emmanuel Macron désormais de décider quelle casquette politique l'actuel Premier ministre pourra porter. Dans une interview accordée au quotidien Paris-Normandie fin mai, ce dernier assurait sa "loyauté" envers le chef de l'Etat, affirmant"respecter son choix", quel qu'il soit. 

"Maintenant c’est le président qui va décider quel nouveau chemin dessiner et qui est le mieux placé pour l’incarner" à l'Elysée, nous glisse une source à Matignon. "Mais pas de drame si ça n’est pas lui qui incarne ce nouveau chemin", tempère-t-elle, alors que les deux hommes vont se rencontrer lundi. 

Lire aussi

Après sa victoire 55% des Français souhaitent qu'Edouard Philippe se maintienne à Matignon, selon un sondage Harris Interactive - Agence Epoka / TF1-LCI-RTL.  Une notoriété qui pourrait peser dans le choix d'Emmanuel Macron de se séparer ou non de son Premier ministre. Si Edouard Philippe quitte son poste actuel, le remaniement créerait une situation "compliquée" avec un agenda international chargé, explique notre source. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent