Municipales : la vidéo porno dont l'élu est le héros

Municipales : la vidéo porno dont l'élu est le héros

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
DirectLCI
BESANCON – C'est un petit scandale qui agite la campagne municipale à Besançon, en Franche-Comté : un élu écologiste, proche du maire, est aussi le héros d'une vidéo pornographique. Ce dernier l'assure : c'est une vieille vidéo, qui n'était pas destinée à la diffusion sur Internet.

Après l'exhibitionniste, l'acteur porno. Décidément, la campagne des municipales à Besançon réserve bien des surprises. Après l’interpellation, il y a un mois, d'un conseiller municipal soupçonné d'exhibitionnisme , l'entourage du maire PS Jean-Louis Fousseret est éclaboussé par un nouveau scandale sexuel. Rien de condamnable, cette fois, au regard de la loi. Mais un tantinet gênant tout de même.

L'affaire est révélée par La Presse Bisontine . Une vidéo pornographique, comme il en existe des centaines de milliers, a été exhumée des entrailles du web. On peut y voir un beau jeune homme, surnommé "Rahan", en référence au héros préhistorique de bande-dessinée, "besogner" une jeune demoiselle en tenue d'Adam. Problème : ce dernier n'est autre qu'un élu écologiste bisontin, vice-président de la communauté d’agglomération de Besançon, dont nous tairons le nom.

Plus d'1,4 million de vues

L'homme ne nie pas. "C'est une sex-tape qui n'était pas censée être diffusée sur le web", se défend l'intéressé à la presse. Un argument un peu difficile à croire, au regard de la mise en scène "soignée" et des moyens mis en oeuvre pour le tournage de cette vidéo. Qui, d'ailleurs, a rencontré son public : le film de 14 minutes compte pas moins d'1,4 million de vues. Mais l'élu, alias Rahan, persiste : "Il n'y a rien de professionnel là-dedans !"

A croire le beau jeune homme, cette vidéo est un cas isolé. Il prétend l'avoir tournée il y a une dizaine d'années. Sauf que d'après d'autres sources, plusieurs vidéos pornographiques où le "visage" de Rahan est bien reconnaissable circulent sur le web, malgré les tentatives de ce dernier pour les faire disparaître. Internet est impitoyable.

Le maire contre-attaque sur Facebook

A quelques semaines des municipales, l'affaire est malvenue. Le camp de Jean-Louis Fousseret est bien embrassé. Pour preuve, ce très long message posté par le maire sur sa page Facebook , où il fustige les tentatives de "pollution de la campagne électorale", destinées à "instiller le doute permanent et détourner les Bisontines et les Bisontins des vrais débats d’idées". La droite, en revanche, ne boude pas son plaisir. Comme Michel Omouri, élu UMP sortant et colistier du candidat Jacques Grosperrin.

Il n'en demeure pas moins que cette information, rappelons-le, relève avant tout de la vie privée. L'affaire, si elle ne manque pas de piment, ne semble d'ailleurs pas effaroucher plus que cela les Bisontins. En témoignent les nombreux commentaires des internautes sur Facebook qui expriment leur soutien à l'élu écologiste. Au point que l'on pourrait se demander si ce "scandale" ne pourrait pas, qui sait, rapporter au parti quelques nouveaux membres...

Lire et commenter