Municipales : le PS et les Verts font liste commune

Municipales : le PS et les Verts font liste commune

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
DirectLCI
POLITIQUE – Samedi, les militants Europe-Ecologie Les Verts se sont rassemblés pour voter la fusion ou non des listes avec le PS au 1er tour de l’élection municipale. Plus de 73 % se sont prononcés pour.

Ira ou ira pas ? Aussitôt intronisé à la tête d’Europe-Ecologie Les Verts pour mener la bataille des municipales, Karim Zéribi a attiré la convoitise du Parti socialiste. Le jeu de séduction aura duré de longues semaines avant de prendre un coup d’accélérateur ces derniers jours.

A la lumière d’un accord entre Karim Zéribi et le candidat socialiste Patrick Mennucci, l’union était actée pour faire liste commune au premier tour des municipales du mois de mars prochain. Restait à convaincre les militants écologistes. C’est désormais chose faite depuis samedi soir. Plus de 73 % des 217 militants ont voté pour.

En tribune, les deux camps se félicitent de cette fusion. "C’est une marque puissante de rassemblement", déclare Patrick Mennucci. "Le PS ne considère pas EELV comme une simple force d'appoint", soutient Karim Zéribi, ajoutant : "la réalité électorale avec un FN haut dans les sondages (...) a changé la donne".

Grincement de dents

Outre des garanties sur le programme, le député européen EELV empoche une jolie dot. Il obtient, en lieu et place de la socialiste Nathalie Pigamo, la tête de liste dans les 9ème et 10ème arrondissements. En cas de victoire, 9 élus écologistes siégeront au conseil municipal, et 3 adjoints au maire seront désignés.

La fusion de ces listes ne masque toutefois pas les dissensions au sein d’Europe-Ecologie Les Verts. Leader du collectif Le Sursaut, le conseiller municipal EELV, Sébastien Barles, envisage toujours la création d'une liste "écolo-citoyenne alternative" menée par Pape Diouf.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter