Municipales : l'UMP Laurence Garnier dévoile ses propositions phare

Municipales : l'UMP Laurence Garnier dévoile ses propositions phare

DirectLCI
POLITIQUE - La candidate qui mène une liste "d’union de la droite et du centre" pour les municipales de Nantes, a présenté ses propositions, qu’elle veut "clivantes" par rapport à celles de ses adversaires.

Baisse des impôts locaux, création de 500 places en crèche, construction de 3 500 logements par an… La candidate UMP Laurence Garnier a présenté jeudi ses propositions pour la Ville de Nantes. Zoom sur trois domaines.

Priorité à l’attractivité économique. La candidate UMP veut encourager le commerce de centre-ville, notamment via la création d’une plateforme internet pour les achats en ligne. Elle affiche son soutien aux PME, ainsi qu’aux start-ups, en créant des bourses étudiantes pour aider à leur implantation. Enfin, elle veut renforcer la visibilité des filières d’excellence : son projet de Tour Bretagne, construit à partir de matériaux composites, en sera une vitrine.

En culture, "investir sur le durable". La candidate questionne la pertinence de la manifestation estivale du Voyage à Nantes, "qui coûte chaque année plusieurs millions d’euros". Elle entend plutôt "diversifier l’offre culturelle", en créant un musée du FC Nantes, et une Cité des sciences et de l’industrie Jules-Verne. Laurence Garnier veut aussi "capitaliser sur l’existant", en faisant mieux connaître les Machines de l’île.

"Redonner de la liberté aux Nantais". En matière de sécurité, la jeune femme est favorable à la vidéoprotection, et entend réorienter la police municipale vers la prévention de la délinquance. Côté déplacements, le plan de circulation sera revu, les offres de stationnement développées, la stabilité du prix du ticket dans les transports en commun garantie. Enfin, la candidate veut créer un "quartier de la nuit", à l’emplacement du Hangar à bananes, en améliorant son accessibilité, pour rétablir "la liberté de dormir" dans le centre.
 

> Retrouver toutes les propositions de Laurence Garnier sur son site www.garnier-nantes.fr

Lire et commenter