Municipales : une abstention record de 38,5%

Municipales : une abstention record de 38,5%

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
DirectLCI
PARTICIPATION - Le premier tour des élections municipales enregistre un taux d'abstention record dimanche, avec 38,5%. Du jamais vu dans ce type d'élection.

Du jamais vu. L'abstention a battu son record historique, ce dimanche, pour le premier tour des municipales. Selon les premières estimations, elle a en effet atteint les 38,5%, loin devant le précédant record de 2008, quand 33,5% des électeurs ne s'étaient pas déplacés pour le premier tour. Au second, c'était pire encore, avec 34,5%.

"Le désamour des Français vis-à-vis de la classe politique"

Indifférence, lassitude, défiance... Depuis 1988, tous les scrutins, excepté la présidentielle, ont vu l'abstention progresser. Cette année encore, il semblerait que la classe politique n'ait pas réussi à mobiliser les électeurs. La droite veut y voir le désaveu du gouvernement socialiste. "Beaucoup de Français, profondément déçus de la politique qui a été conduite par François Hollande depuis deux ans, marqueront certainement leur désapprobation en n'allant pas voter", estimait ce dimanche matin le président de l'UMP, Jean-François Copé, dans sa ville de Meaux.

Mais selon le politologue Arnaud Mercier, contacté jeudi par metronews, le contexte serait en fait défavorable à la classe politique en général. Les récentes révélations dans les affaires touchant Nicolas Sarkozy ont "fait un tort considérable chez les électeurs quant à l'image qu'ils se font des hommes politiques", nous expliquait le politologue, qui prédisait que ce genre d'affaire risquait "d’amplifier le désamour des Français vis-à-vis de la classe politique et donc les chiffres de l'abstention".

Les chiffres définitifs seront connus à partir de 20 heures.

Lire et commenter