Municipales : "Une grande victoire pour le FN", estime Marine Le Pen

Municipales : "Une grande victoire pour le FN", estime Marine Le Pen

DirectLCI
RÉSULTATS - Le Front national a remporté au moins 14 villes de plus de 9000 habitants à l'occasion des élections municipales, dont le deuxième tour avait lieu dimanche. Marine Le Pen revendique "une grande victoire pour le FN".

Le Front national a profité des élections municipales pour s'ancrer encore un peu plus dans le paysage politique français. Sur la base de résultats provisoires, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a ainsi estimé dimanche soir que le FN dirigerait 14 ou 15 villes de plus de 9000 habitants à l'issue d'un scrutin durant lequel l'extrême droite a recueilli 6,84% des suffrages exprimés à l'échelle nationale.

Pour Marine Le Pen, ce rendez-vous électoral est "une grande victoire pour le FN". Interrogée sur TF1 , la présidente du FN s'est réjouie de la tournure des événements. "Le FN sortait de 2008 avec 60 conseillers municipaux. Ce soir (dimanche, ndlr), il a 1200 ou 1300 conseillers municipaux élus. C'est une dizaine de villes qui vont permettre au FN de démontrer ce que nous sommes capables de faire, c'est un objectif totalement rempli", a-t-elle dit.

"Il faut désormais compter avec une troisième grande force politique dans notre pays"

Le FN peut en effet se réjouir. Car si ses têtes d'affiches ont été battues (Louis Aliot à Perpignan, Florian Phillipot à Forbach et Gilbert Collard à Saint-Gilles ), le parti fondé par Jean-Marie Le Pen en 1972 l'a notamment emporté à Béziers (Hérault), Fréjus (Var), Villers-Cotterêts (Aisne), Le Pontet (Vaucluse), Beaucaire (Gard), Le Luc (Var), Hayange (Moselle), Cogolin (Var) et dans le 7e secteur de Marseille, "l'équivalent d'une très grande ville", a souligné Marine Le Pen.

"Nous allons mettre à bas ce délire sur le danger pour la République" que représenterait le FN. "Nous allons démontrer que nos élus sont de bons maires. Nous allons démarrer note implantation locale, qui va croître et embellir", a promis Marine Le Pen. Sur France 2, elle s'est ensuite montrée catégorique : "Nous passons clairement à une nouvelle étape. Le Front national bouscule aujourd'hui le duo traditionnel UMP-PS : il faut désormais compter avec une troisième grande force politique dans notre pays".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter