Nantes : l'écologiste Pascale Chiron veut "faciliter la ville"

Nantes : l'écologiste Pascale Chiron veut "faciliter la ville"

DirectLCI
POLITIQUE - La candidate écologiste (EE-LV) aux municipales présente 373 propositions "concrètes et répondant aux besoins sur le terrain". Tour d'horizon.

Un programme "neuf", "ambitieux", élaboré de "manière collective depuis plus d’un an". La candidate EELV aux municipales Pascale Chiron a présenté mercredi 373 propositions pour Nantes, autour d’une idée : "Faciliter la ville, avec du concret et du quotidien". Si les Verts sont attendus sur leurs sujets phares – démocratie, écologie-, ils veulent aussi sortir du lot dans d’autres domaines, comme l’économie. Tour d’horizon.

La parole aux citoyens. Pascale Chiron entend mieux associer les habitants aux décisions publiques, en renforçant et donnant de l’indépendance aux conseils de quartier, dont l’avis serait pris en compte avant tout projet local. Un conseil d’usagers sera également créé pour chaque grande politique publique. Enfin, des bureaux d’accompagnement seront mis en place dans les maisons de quartiers pour faciliter la mise en place de projets portés par les habitants.

Un territoire plus autonome. "Il faut réinvestir localement l’épargne", indique la candidate verte. Pour permettre l’autonomie alimentaire, elle souhaite ainsi favoriser les circuits courts, multiplier les lieux de vente de la production, ou encore attendre les 100 % de produits locaux dans la restauration collective. En ville, elle veut créer un grand parcours urbain de la biodiversité, allant du parc des Oblates à la prairie de Mauves, végétaliser les toits des bâtiments comme le CHU, gare SNCF, et engager la transition énergétique, en commençant par les bâtiments publics.

Du soutien aux entreprises. Pour créer des emplois locaux, la candidate entend mieux accompagner les sociétés du territoire en renforçant les filières nouvelles, en favorisant l’emploi local, en soutenant artisans, commerçants et TPE. Elle souhaite multiplier les échanges entre chercheurs, entrepreneurs, éducation, ou encore créer un guichet unique d’accompagnement et de conseil aux entreprises.

Une accessibilité facilitée. Pour la candidate, l’"égalité pour tous au quotidien" passe par les transports. Une de ses priorités sera d’assurer la connexion des lignes 1 et 2 du tramway pour mieux desservir les quartiers. Côté vélo, elle consacrera 10 % du budget voirie à un meilleur aménagement des pistes cyclables, et à la multiplication des appuis vélo. Enfin, un autre de ses projets est de créer un périphérique à vélo, reliant les pistes existantes.
 

Plus d'articles

Lire et commenter