Nantes : l'UMP Laurence Garnier sent "un élan, une dynamique"

Nantes : l'UMP Laurence Garnier sent "un élan, une dynamique"

DirectLCI
1/10 A une semaine des élections, la candidate UMP arpente le terrain.

SL/Metronews

2/10 Mercredi dernier, elle a ainsi visite la mosquée Assalam, dans le quartier Malakoff.

SL/Metronews

3/10 La mosquée, implantée depuis un an, est gérée par une association qui propose aussi des accompagnements et animations pour les jeunes et les familles.

SL/Metronews

4/10 Suit un moment d'entretien, autour de gâteaux marocains. Les responsables ont soigneusement épluché les propositions de la candidate en matière de famille, de culture, et d'associations.

SL/Metronews

5/10 D'après Laurence Garnier, les sujets de société et de la famille poussent des électeurs de gauche à être davantage sensibles à sa candidature. Pour autant, les responsables de la mosquée ont été approchés par d'autres candidats, comme la socialiste Johan

SL/Metronews

6/10 L'après-midi, Laurence Garnier entame un tour des commerces dans le quartier Beauséjour. "Je tiens à rester sur le terrain. C'est important que ce soit la candidate qui vienne voir les gens. Et ça me permet de prendre la température."

SL/Metronews

7/10 Des discussions s'engagent, au comptoir.

SL/Metronews

8/10 Suit un peu de porte-à-porte dans le quartier. Entre les maisons fermées et ceux qui disent ne pas voter pour elle, pas toujours facile.

SL/Metronews

9/10 En fin d'après-midi, direction Pirmil et ses commerces. La candidate tient le soir une réunion publique dans le quartier. Au menu des doléances : problèmes de transports, avec la suppression de lignes de bus.

SL/Metronews

10/10 La candidate fait ensuite un passage par le Théâtre de Bonne-Garde, une des plus anciennes associations nantaise, qui propose des spectacles et de la culture, ainsi que des animations sportives.

SL/Metronews