Objectif à Clichy : moins de logement social, et plus de vidéosurveillance

Objectif à Clichy : moins de logement social, et plus de vidéosurveillance

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
DirectLCI
POLITIQUE - À l'occasion des élections municipales, les étudiants du Celsa scrutent pour metronews le programme des candidats d'une dizaine de villes d'Île-de-France. Aujourd'hui, focus sur Clichy (Hauts-de-Seine).
A Clichy (Hauts-de-Seine), un seul mot d’ordre commun : faire tomber l’actuel maire PS, Gilles Catoire, élu depuis 1985. Tour d’horizon des différentes propositions des candidats dans une campagne à l'ambiance tendue, marquée par le retour du repenti Didier Schuller.
 
> Emploi-éco : priorité aux commerces de bouche
Palier le manque de commerces de bouche est une des priorités communes des candidats. Pour Patrice Pinard (UDI), co-listier de Didier Schuller, il y a "trop de bar à chichas". Il souhaite que la ville en rachète certains pour y installer des commerces. Le candidat socialiste dissident, Jean-Claude Moingt et Marie-Claude Fournier (EELV) souhaitent également recréer un tissu de commerces de bouche dans la ville mais ils n’ont pour l’instant pas encore précisé leur mode d’action.
 
La question de la dette de la ville (2 588 euros/habitant) ne préoccupe pas le maire sortant, Gilles Catoire, qui considère qu’elle a été "résorbée". Elle inquiète pourtant le candidat UMP, Rémi Muzeau, ainsi que Didier Schuller (Rassemblement des Clichois) qui envisagent de demander un audit indépendant sur les finances de la ville. Pour Rémi Carillon (FN), la mairie emploie trop de fonctionnaires : "Son rôle n’est pas de créer des emplois."
 
> Logement : moins de place pour le social
La ville de Clichy compte 32% de logements sociaux. Gilles Catoire prévoit de les réduire à 30%, Rémi Carillon (FN) à 25%. Didier Schuller (Rassemblement des Clichois) a pour objectif de diviser en trois tiers le marché du logement : 1/3 de logement social, 1/3 de logement encadré et 1/3 de logement libre.
 
Marie-Claude Fournier (EELV) souhaite garantir la transparence dans l’attribution des logements sociaux. Une décision motivée par les récentes accusations de clientélisme qui visent Gilles Catoire. Pour garder les familles à Clichy, Rémi Muzeau (UMP) veut augmenter le parc d’appartements de 3 ou 4 pièces. À ce jour, la ville dispose de 57% de F2, et 15% de studios
 
> Sécurité : la vidéosurveillance plébiscitée
Toutes les têtes de liste (ou presque) souhaitent densifier le réseau de vidéosurveillance, qui compte une quarantaine de caméras. "Une vingtaine en plus" pour le maire sortant Gilles Catoire (PS), ainsi que pour Mireille Gitton (PRG - J’aime Clichy), "deux fois plus" pour Rémi Muzeau (UMP - Oxygène), et enfin, cent caméras supplémentaires pour Didier Schuller, (ex-RPR - Rassemblement des Clichois). Marie-Claude Fournier (EELV) tête de la liste Clichy Citoyenne compte "mettre en place un audit sur son efficacité".
 
Rémi Carillon (FN) estime lui que ce système représente un "surcoût inefficace". Il souhaite en revanche former et armer la police municipale pour qu’elle soit sur le terrain 24h sur 24, tout comme Rémi Muzeau, Didier Schuller et Mireille Gitton. Ces trois derniers candidats souhaitent aussi grossir les effectifs de la police municipale. La maire sortante a prévu d’interdire les rassemblements en fin d’après-midi dans certains quartiers pour lutter contre le trafic de drogues. Rémi Muzeau veut "améliorer l’éclairage public".
 
> Cadre de vie : fluidifier la circulation
Désengorger Clichy du flot de voitures qui la traverse est une priorité pour plusieurs têtes de liste. La solution selon Jean-Claude Moingt (PS renouvelé), Rémi Muzeau (UMP) et Rémi Carillon (FN)? Un boulevard urbain reliant la A15 directement au boulevard périphérique. La construction de parkings figure en tête de liste (Gilles Catoire, Rémi Muzeau, Didier Schuller, Rémi Carillon), ainsi que la vidéoverbalisation pour lutter contre le stationnement en double file (Gilles Catoire, Jean-Claude Moingt, Rémi Muzeau).
 
L’UMP Rémi Muzeau souhaite la mise en place d’une station Autolib’. Il prévoit aussi la construction d’une école privée et la rénovation de celles existantes, tout comme Didier Schuller. Mireille Gitton, veut elle aussi un établissement scolaire privé. Les priorités de Marie-Claude Fournier (EELV) se détachent des autres dans ce domaine: densifier les réseaux de bus et de pistes cyclables, rénovation thermique et phonique des bâtiments, construction d’une "belle médiathèque".
 
> Fiscalité : peu de changements en perspective
Gilles Catoire "s’engage à diminuer les impôts locaux de 2%" sur l’année 2014. Rémi Carillon (FN) entend réduire la dette pour "réduire la fiscalité". Les autres envisagent une stabilité fiscale. Pour Rémi Muzeau (UMP) "il n’est pas question d’augmenter les impôts". Didier Schuller (Rassemblement des Clichois), estime qu’il n’y a pas assez de contribuables à Clichy, "il faut amener du contribuable".

Sur le même sujet

Lire et commenter