Palmarès des maires : Gérard Collomb, deuxième meilleur édile de France

Palmarès des maires : Gérard Collomb, deuxième meilleur édile de France

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
DirectLCI
POLITIQUE – Pour la première fois, L’Express, aidé par un jury d'experts, a classé les maires des 34 plus grandes villes de France, selon leurs résultats en matière d'économie, de solidarité, d'urbanisme, de transports ou encore de sécurité. Le bilan du maire de Lyon sortant est plutôt positif puisque celui-ci se classe 2e.

Culture : Selon l’hebdomadaire L'Express , le maire de Lyon s’offre la 2e place du classement, derrière Martine Aubry (Lille) et devant Christian Estrosi (Nice) et Bertrand Delanoë (Paris).

Développement durable : En la matière, Gérard Collomb aurait encore des efforts à faire, puisque Lyon n’est que 8e, loin derrière Patrick Rimbert, l’actuel maire de Nantes. En Rhône-Alpes, Grenoble est mieux classée, puisque la capitale des Alpes pointe à la 5e place.

Développement économique : Là aussi, Grenoble devance Lyon et pour cause, puisque la cité iséroise s’offre la première place, à égalité avec Lille. La capitale des Gaules arrive en 5e position, après Aix-en-Provence et Toulouse.

Fiscalité : Il a d’ores et déjà annoncé son intention d’augmenter les impôts s’il était réélu, mais Gérard Collomb est jugé comme le 2e maire de France en termes de bonne gestion des finances, derrière Alain Juppé (Bordeaux).

Rayonnement : Un bon point pour le maire de Lyon, qui arrive en 4e position. Ce vote, qui reflète autant le charisme personnel d'un élu dans sa ville que l'influence dont il jouit à Paris pour faire avancer les dossiers locaux importants, rappelle que Gérard Collomb est également sénateur. Ce qui lui a notamment permis d’avancer sur le projet de la future Métropole de Lyon .

Sécurité : C’est LE point noir de Gérard Collomb selon L’Express. Le maire sortant est classé dernier, ex-aequo avec de nombreuses autres villes. En la matière, Lyon paie sans doute les mauvais chiffres en termes de cambriolages (+28%).

Solidarité : Là aussi, ce n’est pas spécialement le point fort du maire de Lyon puisqu’il est crédité de la 16e place, à égalité avec Angers, Montpellier ou encore Strasbourg. Grenoble voit son maire, le socialiste Michel Destot, arriver en tête de ce classement. "Accessibilité aux handicapés, apprentissage précoce du langage dans les crèches des quartiers en difficulté, lutte contre le racisme : dans bien des domaines, la capitale des Alpes mène des politiques novatrices", explique L’Express.

Transports : Gérard Collomb se classe 3e sur ce thème traditionnellement fort lors des élections municipales, juste devant Grenoble mais derrière Bordeaux et Strasbourg. "La troisième place de Gérard Collomb récompense l'ensemble de l'œuvre lyonnaise, métro, tram et vélo confondus", justifie l’hebdomadaire.

Urbanisme : Un autre bon point pour le maire socialiste, puisqu’il arrive en seconde position, derrière Alain Juppé à Bordeaux. Le jury semble notamment avoir apprécié les grands projets comme le réaménagement des berges du Rhône ou des rives de Saône.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter