Paris : Hidalgo et NKM s'érigent en maires vertu

Paris : Hidalgo et NKM s'érigent en maires vertu

DirectLCI
MUNICIPALES 2014 – Les deux candidates ont fait signer ce lundi matin à leurs têtes de liste des chartes éthiques, promettant plus de déontologie et de transparence dans la vie publique. Une annonce au timing calculé : Hidalgo a publié son texte in-extremis, quelques minutes avant la présentation de NKM.

Deux chartes éthiques pour un mandat. Ce lundi matin, les équipes de deux principales candidates à la mairie de Paris ont dû s'engager à respecter une charte en plusieurs points. Transparence, exemplarité, déontologie, Anne Hidalgo (PS) et Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) se font les chantres d'une "gouvernance renouvelée".

"Ce ne sont pas des engagements partisans, ils doivent pouvoir être partagés par tous", a déclaré NKM, lors d'une présentation à son QG. De fait, malgré deux textes différents, les candidates se rejoignent sur plusieurs points. Elles promettent la mise en place, dès leur élection, d'un organisme au Conseil de Paris, chargée de se prononcer sur la situation des élus et de déceler d'éventuels conflits d'intérêts. Commission "de déontologie" pour Hidalgo, composée d'experts indépendants, "d'éthique" pour NKM, composée d'élus du conseil.

Pas d'élus en logement social

Le logement social fait également consensus. Suite à la polémique qui avait soulevé la campagne il y a quelques semaines, les deux femmes ont inclus dans leur texte une clause certifiant qu'aucun élu au Conseil de Paris ne pourrait désormais habiter en logement social. "C'est n'importe quoi cette clause, c'est totalement démago, ose un membre de l'équipe de NKM. Ça veut donc dire que quand on est élu, on est obligé d'être riche".

Sur la transparence, NKM qui propose trois audits "publiés et actualisés tous les deux ans" sur les finances, la gestion des ressources humaines et sur les marchés publics de la ville. Plus inattendu, elle propose la protection des fonctionnaires "lanceurs d'alerte".

Hidalgo grille la priorité à NKM

En revanche, sur le cumul des mandats, c'est Anne Hidalgo qui va plus loin. La candidate a déjà notifié à plusieurs reprises qu'elle ne voulait "aucun cumulard" sur ses listes. Par ailleurs, toutes ses têtes de liste vont devoir rendre une déclaration de patrimoine particulièrement détaillée (patrimoine immobilier, mobilier, activités exercées,...) Les conjoints des élus vont également devoir s'y plier.

Éthiques ou pas, les candidates ne se sont en revanche pas fait prier pour tenter de se griller la priorité. Alors que NKM avait annoncé dès samedi la signature de sa charte lors d'une grande réunion à son QG, Anne Hidalgo l'a doublée in extremis, en publiant son texte lundi matin . À 50 minutes près.

Pour lire la charte d'éthique "pour une gouvernance renouvelée" de NKM, c'est par ici.
Pour la charte d'engagement "sur la transparence de la vie publique à Paris" d'Anne Hidalgo,
c'est par là.

Plus d'articles

Lire et commenter