Partie de campagne épisode 29 : Jean-Luc Mélenchon se fait acclamer dans une école de commerce

PRÉSIDENTIELLE - La semaine a débuté sur les chapeaux de roue avec un débat confrontant les cinq poids lourds de la campagne. Plus que quatre semaines avant le premier tour du scrutin et les différents candidats tentent chaque jour de poursuivre leur course aux vote et enchaînent les meetings. Comme chaque semaine, "Partie de campagne" vous propose de retrouver le résumé de ce qu'il ne fallait pas manquer ces derniers jours.

Après le débat en début de semaine, Jean-Luc Mélenchon est persuadé d'avoir gagné des points. il confesse regarder les sondages et se délecte d'une longue acclamation dans une des plus grandes écoles de commerce de France.


Pendant que Marine le Pen partait à la rencontre du président russe et du président tchadien, son équipe de campagne peaufinait une application pour smartphone en réalité augmentée qui permet de donner vie à des affiches dans la rue ou de se filmer grimé aux couleurs du Front National.


Emmanuel Macron a passé la semaine à réagir à ses nouveaux soutiens. il se réjouit de l'arrivée du ministre de la défense mais craint que certains ne viennent pas par 'amour désintéressé". Alors qu'on lui a beaucoup reproché, après le débat, d'être d'accord avec tout le monde, le candidat d'En Marche a décidé de mettre en avant ses désaccords avec l'association des maires de France. Il s'est fait siffler à la tribune quand il défendait sa réforme de la taxe d'habitation.


Benoit Hamon voulait parler de la démocratie, mardi, mais sa visite à Bruxelles a été éclipsée par la mort d'Henri Emmanuelli, figure de la gauche du PS. Jeudi, il détaillait ses propositions sur la défense, elles aussi éclipsée par le ralliement du ministre de la défense à Emmanuel Macron.


François Fillon enfin, a choisi cette semaine un nouveau slogan de campagne : "une volonté pour la France" remplace "le courage de la vérité". Il galvanise son public en mettant en cause le président de la république dans ses ennuis judiciaires et cherche à refermer le dossier des costumes en affirmant "qu'il les a rendus".


La semaine prochaine, il sera question d'économie avec mardi un débat du Medef où participeront plusieurs candidat, et d'Europe, avec la rencontre de Benoit Hamon et d'Angela Merkel et mercredi, le déclenchement officiel du Brexit.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Elections présidentielles

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter