Ces petits moments insolites qui vous ont (peut-être) échappé au cours de l'investiture d'Emmanuel Macron

Ces petits moments insolites qui vous ont (peut-être) échappé au cours de l'investiture d'Emmanuel Macron

INSOLITES - La journée de dimanche a été riche en événements avec la passation de pouvoir entre François Hollande et Emmanuel Macron et l'investiture de ce dernier. De son arrivée à l'Elysée à son départ de la mairie de Paris, le soir, voici les moments et les petites phrases qui vous ont peut-être échappés au cours de cette journée.

C'est un jour qu'Emmanuel Macron n'est pas prêt d'oublier. Ce dimanche 14 mai, il est officiellement devenu président de la République, succédant à François Hollande. De son arrivée à l'Elysée ce matin, à son retour dans sa nouvelle résidence ce soir, après sa visite à l'Hôtel de Ville de Paris, la journée a été dense, pour le nouveau président. 

En ce jour d'investiture, il est devenu Grand Croix de la Légion d'Honneur, il a salué les troupes ainsi que les soldats blessés, loin des caméras, il a rendu visite à Anne Hidalgo et a serré un nombre incalculable de mains. Au cours de cette journée riche en événements et probablement aussi en émotions pour Emmanuel Macron, on a tout de même assisté à quelques moments insolites. Vous êtes peut-être passés à côté ? Ne vous inquiétez pas : LCI est là ! 

Lire aussi

A quelques minutes du début de la cérémonie de passation de pouvoirs, nos journalistes ont aperçu François Bayrou, attablé à un café, situé juste en face du domicile des Macron. Oui, c'est aussi un riverain de ce coin de Paris. 

En vidéo

Passation de pouvoirs : François Bayrou attablé dans un bar face au domicile des Macron

L'entretien entre François Hollande et Emmanuel Macron, ce dimanche matin à l'Elysée a duré plus d'une heure. Le record est battu. Il était auparavant détenu par Mitterrand et Chirac. En général, cette entrevue dure environ une demi-heure. 

Le dernier regard de François Hollande, depuis un balcon du palais présidentiel, avec vue sur les jardins. 

Le désormais ex-président a demandé à sa voiture de le déposer à l'angle de la rue de Lille et de la rue de Solférino. Il a parcouru à pied les derniers mètres jusqu'à l'entrée du siège du parti, entre deux haies de militants et sympathisants, certains tenant une rose rouge à la main, qui l'ont chaleureusement applaudi.

François Hollande, accompagné du Premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis, a serré de nombreuses mains, avant d'entrer dans la cour du siège du parti. Au dessus du porche, une grande banderole avait été accrochée disant "merci" à l'ex-Premier secrétaire du PS, de 1997 à 2008.

Cette "adorable" banderole vue en face de l'Elysée : "Bienvenue à mon nouveau voisin". 

Brigitte Macron était habillée par une célèbre maison de couture française, Louis Vuitton. Et Laurence Haim, porte-parole d'Emmanuel Macron de nous préciser que cette robe a été spécialement dessinée pour Brigitte Macron mais qu'elle lui a été prêtée. 

Lire aussi

Marielle de Sarnez et François Bayrou semblaient faire un selfie, en attendant Emmanuel Macron dans la salle des fêtes de l'Elysée. 

Durant son premier discours en tant que président de la République, Emmanuel Macron a rendu hommage à tous ses prédécesseurs. "Je songe au Général De Gaulle qui oeuvrera pour redresser la France et lui rendre son rang dans le concert des nations. Je songe à Georges Pompidou qui fit de notre pays une puissance industrielle majeur. A Valéry Giscard d'Estaing qui sut faire entrer la France et sa société dans la modernité", a-t-il déclaré de façon très solennelle.

Et de poursuivre : "A François Mitterrand qui accompagna la réconciliation du rêve français et du rêve européen. A Jacques Chirac nous donnant le rang d'une nation sachant dire non aux prétentions des va-t-en guerre. A Nicolas Sarkozy ne comptant pas son énergie pour résoudre la crise financière qui avait si violemment frappé le monde. Et je songe bien sûr à François Hollande faisant oeuvre de précurseur avec l'accord de Paris sur le climat et protégeant les Français dans un monde frappé par le terrorisme".

En vidéo

L'hommage du président Macron à ses prédécesseurs

Autre moment fort de cette investiture, les larmes de Gérard Collomb, maire de Lyon. Ainsi que la présence du compagnon de Corinne Erhel, députée des Côtes-d'Armor décédée le 5 mai dernier lors d'une réunion publique en soutien au candidat En Marche. Emmanuel Macron avait également invité celui de Xavier Jugelé, le policier tué le 20 avril sur les Champs-Elysées lors d'une attaque djihadiste - et auquel il a ensuite rendu hommage en faisant une halte sur les lieux de son assassinat. Et enfin, la mère de Tamara Callo, cette militante d'En Marche morte en voiture durant la campagne, à 29 ans, était aussi présente.

En vidéo

Passation de pouvoirs : Collomb ému aux larmes face à Macron

Durant le passage en revue des troupes, sur les Champs Elysées, Emmanuel Macron a passé une tête au travers du toit ouvrant de sa voiture, mais on a remarqué ce cheval de la Garde Républicaine faire une petite incartade. Allez, on a rien vu ou presque ! 

De retour à l'Elysée après ces moments sur les Champs-Elysées, Emmanuel Macron retrouve sa femme sur le perron et lui lance : "L'intronisation est passée, le baptême est fait!" 

Au cours de cette journée, le compte Twitter d'Emmanuel Macron a dépassé le million de followers. 

Ce midi, François Hollande avait réuni ses proches à la Boule Rouge autour ... d'un couscous tunisien. Parmi les invités : Bernard Cazeneuve, Jean-Marc Ayrault, Michel Sapin, Jean-Yves Le Drian et Stephane Le Foll.

A la Mairie de Paris, Emmanuel Macron était présenté aux adjoints aux maires de Paris. Parmi eux, Patrick Klugman, adjoint à la Maire de Paris en charge des Relations Internationales et de la francophonie. L'homme avait intelligemment calé son smartphone, dans la poche de son costume. Pour immortaliser la poignée de mains avec le Président ? 

Vu aussi à l'Hôtel de Ville, un monsieur avec une moustache assez folle. Digne de Big Moustache dans "La Grande Vadrouille".

Vu également, l'arrivée de Rihanna au Festival de Cannes ? Non la nuée de téléphones portables à l'entrée d'Anne Hidalgo et d'Emmanuel Macron, dans la salle des fêtes de la Mairie de Paris.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

EN DIRECT - Covid-19 : contaminations et hospitalisations en hausse avant l'entrée en vigueur du pass vaccinal

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 21 janvier

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.