Penelope Fillon, employée fictive de son mari ? Bruno Retailleau prend la défense du couple

Penelope Fillon, employée fictive de son mari ? Bruno Retailleau prend la défense du couple

FILLONGATE - Après les révélations du "Canard Enchaîné", lequel assure que Penelope Fillon a été rémunérée pendant huit ans comme attachée parlementaire de son mari, Bruno Retailleau, coordinateur de campagne du candidat de la droite, prend la défense des Fillon sur LCI.

Invité de LCI, ce mercredi 25 janvier, Bruno Retailleau est revenu sur la polémique concernant Penelope Fillon. Il vient à la défense du candidat LR, rappelant que les parlementaires ont la "liberté de choisir leurs assistants". Le "Canard Enchaîné" daté du mercredi 25 janvier assure qu’elle a été rémunérée pendant huit ans comme attachée parlementaire de son mari ou de son suppléant, pour un total d'environ 500.000 euros.

Aux dires du coordinateur de la campagne de François Fillon, pour choisir un assistant parlementaire, il ne faut se référer qu'à deux critères : la compétence et la confiance. Deux qualités que possèderait Pénélope Fillon à l'égard de son mari, assure Bruno Retailleau, tout en rappelant qu'elle est aussi "une élue sarthoise". "Quand on est parlementaire, on l’est matin, midi et soir", commente-t-il.

Toute l'info sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

Lire aussi

"François Fillon est un homme droit"

Quant au fait que Pénélope Fillon n'a jamais été vu à l'Assemblée nationale, Bruno Retailleau commente simplement : "On l’a vue", soulignant qu'"elle a animé le réseaux 'Femmes avec François Fillon", pendant sa campagne de la primaire de la droite.

Enfin, Bruno Retailleau, qui est aussi le patron des Républicains au Sénat, tient à dire que "François Fillon est un homme droit et Pénélope est un vrai appui. Sa carrière n’aurait jamais été la même sans son épouse." L'invité d'Audrey Crespo-Mara défend jusqu'au bout l'ancien Premier ministre : "Il a été atteint [par cette polémique], en pensant à son épouse", parlant de "moments difficiles, fréquents, surtout quand on aspire aux plus hautes fonctions".

Lire aussi

En vidéo

Pénélope Fillon accusée par "Le Canard Enchaîné" d'avoir bénéficié d'un emploi fictif à l'Assemblée

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Aujourd’hui, je me dis : plus jamais" : ces infirmières qui, après un an de Covid, ont rendu leur blouse

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

EN DIRECT - Covid-19 : Merkel reprend la main pour harmoniser les restrictions en Allemagne

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

Lire et commenter