Perpignan : au FN, c'est 15 euros la soirée électorale

Perpignan : au FN, c'est 15 euros la soirée électorale

DirectLCI
ELECTIONS - La fédération départementale du FN des Pyrénées-Atlantiques demande à ses militants de s'affranchir d'un droit d'entrée de 15 euros dimanche soir, pour la soirée électorale. Le vice-président du FN, Louis Aliot, y brigue la mairie de Perpignan.

La bataille de Perpignan a-t-elle grignoté les finances du FN local ? A quelques heures du verdict des urnes concernant les élections municipales, Louis Aliot a convié ses partisans à une soirée électorale, ce dimanche soir. Seule condition : s'affranchir d'un droit d'entrée de 15 euros, comme le précise le communiqué de la fédération départementale des Pyrénées-Atlantiques sur son site.

Organisée par l’équipe de "Perpignan Ensemble avec Louis Aliot", cette dernière convie les habitants à se rendre "nombreux" pour une "grande soirée électorale". Une soirée à 15 euros, comme le précise le FN, qui donne cette consigne : "Le temps nous manquant, nous vous demandons de préparer votre chèque libellé à l’ordre du FN66 'soirée électorale' ou l’appoint en espèces du montant exact."

"Cocktail et buffet"

Sollicitée par metronews, la permanence de Louis Aliot était injoignable. De son côté, l'établissement hébergeant la soirée nous a expliqué que cette somme a pour but de couvrir "les frais du cocktail et du buffet."

Victoire ou défaite, difficile de savoir quel sera le thème de la soirée dans les rangs du FN. Car le duel de Perpignan se dispute entre le sortant UMP Jean-Marc Pujol et le vice-président du Front national Louis Aliot, le candidat socialiste ayant annoncé mardi son retrait pour empêcher le FN de réaliser en Roussillon sa plus belle prise municipale. A 44 ans, le compagnon de Marine Le Pen et ancien joueur de rugby amateur espère transformer l'essai du premier tour dans cette ville de près de 120.000 habitants où, déjouant tous les sondages, il était arrivé en tête avec 34,20% des voix.

>> Lire aussi : Le FN Steeve Briois s'installe à la mairie d'Hénin-Beaumont

Sur le même sujet

Lire et commenter