Porte-à-porte annulés, campagnes suspendues avant l'heure : les municipales sous le sceau du coronavirus

Porte-à-porte annulés, campagnes suspendues avant l'heure : les municipales sous le sceau du coronavirus
Élections Municipales 2020

ÉLECTIONS - A deux jours du premier tour, de nombreux candidats ont revu drastiquement leur agenda de campagne, voire ont suspendu celle-ci en raison des risques liés à la pandémie. Une situation inédite dans une élection.

Officiellement, la campagne doit s'arrêter dans la nuit de vendredi à samedi, à minuit. Mais une fois n'est pas coutume, de nombreux candidats aux élections municipales ont cessé, ou quasiment cessé de quadriller le terrain à plus de 24 heures du terme autorisé. Des choix bien souvent accélérés par l'allocution télévisée d'Emmanuel Macron, jeudi soir, avec un ensemble de mesures contraignantes annoncées pour tenter de contenir la propagation du coronavirus sur le territoire. 

Depuis l'intervention d'Emmanuel Macron, plusieurs maires en exercice ont ainsi indiqué qu'ils allaient se concentrer sur leur mission et préparer leur commune à s'adapter aux nouvelles consignes nationales, dont les fermetures d'établissements scolaires et de crèches, qui relèvent de leurs compétences. "Je prends immédiatement la décision de suspendre ma campagne afin de me consacrer totalement et uniquement à ma responsabilité de maire", a ainsi déclaré jeudi soir Johanna Rolland, la maire sortante de Nantes (Loire-Atlantique). Vendredi, cette dernière a présenté un plan à l'échelle de sa commune, prévoyant notamment le fermeture conjointe des bibliothèques et des piscines nantaises. 

A Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), plus grande commune francilienne après Paris, l'édile Pierre-Christophe Baguet a également suspendu sa campagne "face à l'amplitude de la crise sanitaire qui gagne la France", afin de prendre plusieurs mesures dont la fermeture de l'intégralité des équipements municipaux. De nombreux maires ont fait de même, comme à Nœud-les-Mines (Pas-de-Calais), Poitiers (Vienne) ou Grenoble (Isère), où le maire Eric Piolle a indiqué qu'il devait se consacrer "au plan de sauvegarde communal" et à la réorganisation en conséquence des équipes municipales, à l'instar de Gérard Collomb à Lyon.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les équipes au ralenti

A Paris, où la maire Anne Hidalgo réunissait vendredi en cellule de crise l'ensemble des maires d'arrondissement et des services centraux de la Ville, son équipe de campagne Paris en commun a annoncé "l'annulation des réunions publiques et des actions de porte-à-porte" jusqu'au terme de la campagne officielle, ne laissant place qu'aux opérations de tractage sur le terrain.

La candidate LaREM à la mairie de Paris, Agnès Buzyn, a également annoncé la suspension des actions de porte-à-porte "afin d'éviter le contact avec les personnes les plus fragiles qui ont besoin de rester le plus possible à leur domicile". L'ex-ministre de la Santé a allégé son agenda de fin de campagne, s'autorisant toutefois une série de rencontres avec les habitants de plusieurs arrondissements, assurant qu'elle respecterait "les gestes barrières" recommandés par les autorités.

Depuis le début de la semaine, de nombreux candidats en France avaient déjà annulés les meetings prévus en raison de l'interdiction de rassemblement de plus de 1000 personnes, étendue ce vendredi à l'ensemble des rassemblements de plus de 100 personnes. Ils avaient troqué ces événements contre des "meetings virtuels", événements "live" sur les réseaux sociaux ou autre "déambulations" à la rencontre des habitants. 

Lire aussi

La campagne du premier tour s'achève officiellement vendredi à minuit. Durant la période qui s'ouvre, les candidats ont l'interdiction de distribuer bulletins, professions de fois, tracts, de diffuser de la propagande électorale par voie électronique ou de démarcher les électeurs par téléphone. En revanche, les maires en exercice continuent à exercer leurs prérogatives durant cette période pré-électorale. Face à la crise sanitaire, le pouvoir communal pourrait difficilement rester vacant.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent