Pour la solidarité, NKM s'inspire de la Fête des voisins

Pour la solidarité, NKM s'inspire de la Fête des voisins

DirectLCI
MUNICIPALES 2014 - La candidate UMP à la mairie de Paris a présenté ce mercredi matin son programme pour la solidarité. Elle propose de développer l'entraide entre voisins.

Chaque année, au début de l'été, les halls d'immeubles parisiens  résonnent des bruits de la Fête des voisins . Depuis 2000, cette fête a été exportée dans plusieurs pays du monde. Cette année, son créateur, Atanase Périfan, adjoint de la mairie du 17e, a pris du galon. Il est tête de liste pour l'UMP dans le 20e. Un arrondissement très à gauche , qu'il a peu de chances de remporter. Mais qu'importe, notre homme a un autre rôle auprès de Nathalie Kosciusko-Morizet : celui d'être son conseil sur les questions de solidarité.

La candidate doit déjà à ce chrétien pratiquant, proche des milieux de la "Manif pour tous", les " NKM près de chez vous ", sorte d'apéro militant à la bonne franquette improvisé dans les différents quartiers de Paris. Ce jeudi matin, elle a présenté à ses côtés son "pacte solidaire" pour construire une "ville plus fraternelle et plus humaine". L'ancienne ministre de l'Environnement ne propose rien de moins qu'une "insurrection de la bonté" dans la capitale. De la "philosophie Atanase" dans le texte.

Service civique parisien

"Nous voulons représenter le chaînon manquant entre les associations et les citoyens, explique la candidate. Il y a des trésors d'énergie et de bénévolat partout dans Paris. Il faut réussir à les organiser." Plus concrètement, cela passe par la création d'un "service civique parisien" : chaque habitant peut s'engager à donner au minimum une heure de son temps par mois pour une action solidaire. L'élue veut également créer des "relais" dans des immeubles "pour repérer les Parisiens en situation de fragilité" ou créer des "maisons de voisins" dans les quartiers.

Développer les relais locaux et s'appuyer sur la proximité, c'est également ce que proposait NKM dans les volets propreté et sécurité de son programme. Une idée qui a au moins l'avantage de ne pas coûter très cher.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter