VIDÉO - Macron accuse Fillon de perdre "ses nerfs" et le "sens des réalités"

VIDÉO - Macron accuse Fillon de perdre "ses nerfs" et le "sens des réalités"

AFFAIRE FILLON - Alors que François Fillon, qui devrait être prochainement mis en examen, dénonce un "assassinat politique", Emmanuel Macron l’accuse de perdre "ses nerfs". Il indique également être opposé à toute "trêve judiciaire".

Le candidat à la présidentielle, Emmanuel Macron, s'est dit ce mercredi opposé "à une trêve judiciaire" alors que le candidat des Républicains, François Fillon, a annoncé son maintien dans la course à l'Elysée, malgré une convocation par les juges en vue d'une éventuelle mise en examen.

 "Je ne suis pas favorable à la trêve judiciaire, je suis favorable à ce que nos institutions fonctionnement normalement, à ce que la justice puisse faire son travail normalement", a déclaré l'ancien ministre de l'Economie.

"Ne donnons pas au vote démocratique le rôle de l'absolution, ce n'est pas le sien", a ajouté le candidat d'En Marche! depuis le salon de l'Agriculture, accusant François Fillon de perdre "ses nerfs" et le "sens des réalités".

Toute l'info sur

Elections présidentielles

Lire aussi

Lire aussi

En vidéo

L'intégralité de l'intervention de François Fillon

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pass vaccinal, mode d'emploi : ce que change le projet de loi adopté par le Parlement

Marseille : séquestrée et violée, une adolescente de 14 ans localisée grâce à ses messageries Instagram et Snapchat

Covid-19 : la situation dans les hôpitaux est-elle pire qu'avant la vaccination ?

Après "cinq ans de déclin", la France est-elle passée septième puissance économique mondiale ?

Alerte au tsunami du Japon aux États-Unis : la menace terminée mais d'importants dégâts aux Tonga

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.