VIDÉO - Macron accuse Fillon de perdre "ses nerfs" et le "sens des réalités"

AFFAIRE FILLON - Alors que François Fillon, qui devrait être prochainement mis en examen, dénonce un "assassinat politique", Emmanuel Macron l’accuse de perdre "ses nerfs". Il indique également être opposé à toute "trêve judiciaire".

Le candidat à la présidentielle, Emmanuel Macron, s'est dit ce mercredi opposé "à une trêve judiciaire" alors que le candidat des Républicains, François Fillon, a annoncé son maintien dans la course à l'Elysée, malgré une convocation par les juges en vue d'une éventuelle mise en examen.


 "Je ne suis pas favorable à la trêve judiciaire, je suis favorable à ce que nos institutions fonctionnement normalement, à ce que la justice puisse faire son travail normalement", a déclaré l'ancien ministre de l'Economie.


"Ne donnons pas au vote démocratique le rôle de l'absolution, ce n'est pas le sien", a ajouté le candidat d'En Marche! depuis le salon de l'Agriculture, accusant François Fillon de perdre "ses nerfs" et le "sens des réalités".

En vidéo

L'intégralité de l'intervention de François Fillon

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Elections présidentielles

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter