Macron, "c'est non" : La Manif pour tous s'oppose au candidat "anti-famille" d'En Marche

ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2019
RÉFRACTAIRE - Dans un communiqué publié mardi soir, la Manif pour tous a appelé à s'opposer à Emmanuel Macron, candidat qu'elle considère comme "anti-famille".

La Manif pour tous dit "non" à Emmanuel Macron. L’organisation qui a vu le jour dans le combat contre la loi Taubira légalisant le mariage pour tous en 2013 a appelé mardi à s’opposer au président d’En Marche! lors du deuxième tour de la présidentielle. Un candidat, selon elle, "ouvertement anti-famille".

"La continuité de la politique anti-famille menée depuis 5 ans"

Malgré son habituel refus de donner des consignes de vote, le mouvement prend clairement position dans un communiqué, publié notamment sur les réseaux sociaux. "Le programme d'Emmanuel Macron est la continuité de la politique anti-famille menée depuis 5 ans par François Hollande, Manuel Valls et Christiane Taubira", déclare la présidente du mouvement Ludovine de La Rochère. "Les maternités et filiations dissociées (PMA sans père et régularisation des grossesses pour autrui (GPA) faites à l’étranger), la fin du droit des orphelins et de l’intérêt supérieur de l’enfant, l'identité de genre, le matraquage fiscal des familles", ne sont pour elle que des exemples parlants de ce qui est reproché au candidat.

Un bouleversement de civilisation dénoncé

La Manif pour tous dénonce entre autres le recours à la procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples de même sexe, "la régularisation des grossesses pour autrui (GPA) faites à l'étranger" ou encore le "matraquage fiscal des familles". "Nous refusons ce bouleversement de civilisation qui entraîne de nouvelles injustices et inégalités pour les femmes et pour les enfants. C'est sur ces enjeux majeurs, qui correspondent au bien commun [...], que nous invitons chacun à décider de son vote", affirme Ludovine de la Rochère, appelant les électeurs à prendre "connaissance des positions et des programmes des candidats".


De son côté, François FIllon, soutenu par Sens Commun, a annoncé qu'il voterait pour Emmanuel Macron. Il n'y a "pas d'autre choix face à l'extrême droite", avait-il déclaré après sa défaite.

Suivez toute l’actualité sur notre page dédiée à l’élection présidentielle. 

Découvrez comment votre commune a voté sur nos pages résultats de l’élection présidentielle.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Emmanuel Macron dans la course à l'Elysée

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter