Macron, les ouvriers et les "mains sales" : chronique d'une intox qui dépasse les frontières du web

Avec
INTOX - Plusieurs salariés grévistes de Whirlpool Amiens ont mis au défi Emmanuel Macron de leur serrer la main, sous prétexte qu'ils n'étaient "pas sales". Une injonction qui vient en fait d'une fausse information circulant sur le web, et massivement relayée.

L'épisode des mains sales, ou quand les intox du web sont lâchées dans la nature. Ce mercredi 26 avril, Emmanuel Macron rencontrait, dans un climat houleux, les salariés grévistes de l'usine Whirlpool Amiens, menacée de fermeture. Au cours de l'échange, une femme présente parmi les travailleurs a lancé au candidat d'En Marche! cette question énigmatique : "Monsieur Macron, on est des ouvriers, on a des mains propres. Vous nous serrez la main ?" 


Une injonction à laquelle s'est empressé de répondre l'ancien locataire de Bercy, en disant : "Madame, j'ai toujours serré les mains de qui que ce soit." "C'est pas ce que vous aviez dit", lui rétorque-t-elle. Et Emmanuel Macron de conclure : "Je n'ai jamais prononcé un mot comme celui-ci. Jamais."

Fausse interview mais vraies reprises

Cette référence, en réalité, ne sort pas de nulle part, comme nous le montrons dans le cadre du projet CrossCheck. Plusieurs articles, en effet, affirment qu'Emmanuel Macron "se lave les mains après avoir rencontré les ouvriers". Or, ils sont fondés sur des fausses informations. Le premier d'entre eux à relayer un pareil comportement est Le Gorafi, fameux site satirique. Le 1er juin 2016, il publiait un article intitulé "Emmanuel Macron : 'Quand je serre la main d'un pauvre, je me sens sale pour toute la journée'". Une fausse interview, menée avec humour... mais massivement partagée à l'époque - près de 600.000 fois. 


Le problème, c'est que l'article a depuis été pris au sérieux par plusieurs internautes. Et relayé, notamment, sur le site de droite Résistance Républicaine : 

Scène de pêche

Autre source du quiproquo : une vidéo, partagée sur youtube et reprise sur le blog bellaciao.org, qui montre le candidat grimper en voiture et, tout en dissertant sur "les hommes courageux, pragmatiques" qu'il vient de rencontrer, se nettoyer les mains avec une lingette désinfectante. Il faut remettre cet extrait vidéo dans son contexte et préciser qu'Emmanuel Macron revient d'une rencontre avec des pêcheurs où, devant les photographes, il a pris la pose, une anguille entre les doigts. On retrouve d'ailleurs la scène complète dans le documentaire "Emmanuel Macron, la stratégie du météore".

L'intox, depuis, a bien tracé sa route. Et s'est frayée un chemin jusqu'à créer une sorte de légende urbaine alimentant l'image d'un Macron dégoûté de tout contact avec les moins bien lotis que lui. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Emmanuel Macron dans la course à l'Elysée

Plus d'articles

Sur le même sujet