Présidentielle 2017 : de Hamon à Jardin, la liste des candidats déjà déclarés

Présidentielle 2017 : de Hamon à Jardin, la liste des candidats déjà déclarés

ELYSÉE - L’élection des 23 avril et 7 mai prochains commence à révéler les visages de ses protagonistes. Pour la première fois dans l’histoire de la Vème République, le président sortant n’est pas candidat, laissant le champ ouvert à une primaire à gauche, remportée par Benoît Hamon. La droite, le FN, EELV et l’extrême gauche ont aussi choisi leur poulain. Plusieurs "petits" candidats, habitués ou non de la course à l'Elysée, ont aussi officialisé leur candidature. Toutes seront entérinées si et seulement si elles ont rassemblé le nombre de parrainages suffisant.
1/10Benoît Hamon. À l'issue de la primaire PS, qui s'est déroulée le 22 et 29 janvier, le frondeur a créé la surprise en sortant largement vainqueur du scrutin. Sur les 2.037.563 bulletins de vote, le candidat a remporté 58,71% des voix, contre 41,29 pour Manuel Valls. Au programme de l'ancien ministre de l'Éducation : un revenu universel pour tous, la sortie du diesel à l'horizon 2025 ou encore la légalisation du cannabis.
2/10François Fillon. L’ex-Premier ministre est le candidat officiel de Les Républicains et de ses alliés, à l’issue du second tour de la primaire de la droite et du centre du 27 novembre 2016.
3/10Emmanuel Macron. L'ancien ministre de l'Économie de François Hollande, président du mouvement En marche !, a officialisé une candidature en solo le 16 novembre dernier.
4/10Marine Le Pen, présidente du Front national déjà candidate en 2012 (17,9%), a déclaré sa candidature dès le 8 février 2016.
5/10Jean-Luc Mélenchon est candidat avec l’appui des communistes. Les militants de ce parti se sont prononcés en novembre à 53,6 % en sa faveur. En 2012, le PCF s'était déjà rangé derrière lui sous la bannière du Front de gauche (11,1 %).
6/10Philippe Poutou, lui aussi en lice en 2012, a été une nouvelle fois investi par le Nouveau parti anticapitaliste (NPA) le 20 mars 2016.
7/10Nathalie Arthaud, déjà candidate en 2012, a été à nouveau investie par Lutte ouvrière lors du congrès du parti, le 13 mars 2016.
8/10Nicolas Dupont-Aignan, candidat en 2012 (1,8 %) sous la bannière Debout la France, persiste et signe comme il l’a confirmé le 15 mars 2016.
9/10A la suite de la défection de Nicolas Hulot, Europe Écologie-Les Verts (EELV) a désigné son candidat à l’issue de sa primaire ouverte des 19 octobre et 7 novembre. Il s’agit du député européen Yannick Jadot. Il a créé la surprise en coupant l'herbe sous le pied de la leader historique du parti, la députée de Paris Cécile Duflot.
10/10Michèle Alliot-Marie, députée européenne et ancienne ministre de Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, a décidé de se présenter à l'élection présidentielle sans passer par la primaire de la droite et du centre.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

2017 : la bataille de la gauche

Sur le même sujet

Plus d'articles