Présidentielle 2017 - Frédéric Mitterrand : "Je soutiens Hollande, son bilan n’est pas si catastrophique"

Présidentielle 2017 - Frédéric Mitterrand : "Je soutiens Hollande, son bilan n’est pas si catastrophique"

RALLIEMENT - Invité d’Audrey Crespo-Mara ce vendredi 11 novembre sur LCI, l’ancien ministre de la Culture a assuré François Hollande de son soutien en 2017. "Son bilan n'est pas aussi catastrophique qu'on le dit", juge-t-il.

Deux soutiens le même jour, c’est presque inespéré pour François Hollande.  A l'instard de Bernard-Henri Levy sur France Info, Frédéric Mitterrand a également dévoilé ce vendredi sur LCI sa flamme politique au chef de l’État. "Je trouve que  son bilan n'est pas aussi catastrophique qu'on le dit, bien au contraire", a assuré l’ancien ministre de la Culture de Nicolas Sarkozy. "C’est lui qui, malgré tout, incarne cette idée de la social-démocratie à laquelle je suis attaché", a-t-il ajouté.

Même si Emmanuel Macron "(le) séduit par sa jeunesse, son intelligence, son charme" et si Manuel Valls "a une puissance, une intelligence et un courage remarquable dans la situation actuelle", il espère donc voir l’actuel président rempiler pour un second mandat. Quant à Jean-Luc Mélenchon, "c'est un homme très talentueux, sympathique mais qui dit n'importe quoi".

Toute l'info sur

2017 : la bataille de la gauche

En vidéo

Frédéric Mitterran : "Mélenchon est un homme très talentueux mais qui dit n’importe quoi "

Sarkozy : "Un homme assez gentil"

Le neveu de François Mitterrand revient également sur ses années ministérielles sous Nicolas Sarkozy.  "C'est un homme qui m'a fait l'honneur de me nommer Ministre de la Culture. J'ai adoré exercer cette fonction. C'est un homme à qui je reconnais de grandes qualités humaines, qui ne sont pas forcément discernables mais qui sont réelles. C'est un homme assez gentil malgré ses prises de positions", souligne-t-il.

En revanche, politiquement, il ne veut plus en entendre parler. "Je pense que son programme actuel, qui tente d'exercer sur le Front national ce que François Mitterrand a exercé sur le Parti communiste, c'est à dire je l'embrasse et je l'étouffe, ne marchera pas et que c'est de surcroît extrêmement dangereux".

En vidéo

REPLAY - L'intégralité de l'interview de Frédéric Mitterrand sur LCI

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tempête Aurore : à la mi-journée, 120.000 foyers sans électricité essentiellement en Normandie

Tempête Aurore : ce qui vous attend ce soir et cette nuit de la Bretagne à Paris

Tempête Aurore : une "mini-tornade" frappe une commune du Finistère et détruit une maison

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand toujours au coude-à-coude

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.