Mais que devient Laurence Haïm, porte-parole de "En Marche!" ?

Élections Européennes 2019

LAURENCE ANYWAYS - En dépit de quelques couacs, Laurence Haïm, porte-parole d'Emmanuel Macron, continue le combat d'"En Marche!" Elle était d'ailleurs sur le plateau de LCI pour défendre le candidat ce dimanche soir.

Laurence Haïm est là et bien là, toujours prompte à défendre le programme d'Emmanuel Macron. N'en déplaise à ceux qui, ironiques, estiment que par sa discrétion elle risque de passer sous le radar. 

On s'en souvient, début janvier, à l’occasion du dernier discours de Barack Obama, la journaliste Laurence Haïm officialisait son départ d’iTélé évoquant un "nouveau monde". Son "nouveau monde", c'était celui de l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron, rejoignant de fait l'équipe des porte-parole coordonnée par Benjamin Griveaux. 

Voir aussi

Ne pas y voir un quelconque calcul opportuniste, sa démarche s'avère sincère. C'est d'ailleurs de sa propre initiative qu'elle a décroché son téléphone pour proposer ses services à celui qui affrontera début mai Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle. 

Deux raisons majeures à cela :  le long conflit social à iTélé qu'elle a très mal vécu et l'élection de Trump. A 50 ans, elle a eu envie de tout plaquer, comme on change tout sur un coup de tête. Un nouveau défi pour une nouvelle vie. Et Laurence Haïm de prendre immédiatement ses fonctions de porte-parole. Non sans risques.

Nouveau look pour une nouvelle vie

La tweeteuse compulsive adepte des "BREAKING NEWS" et des "#analyseLH" qui avait couvert les deux mandats de Barack Obama s'enflamme. Elle voit en Emmanuel Macron un "French Obama".  

Quelques débuts mouvementés, notamment dans l'émission C à vous, fin janvier, lui rappellent qu'il ne faut pas confondre vitesse et précipitation. En résultera un portrait dans Libération, intitulée "la grande muette", où l'on parle à son sujet de "patate chaude"

Les jours suivants, l'ancienne journaliste se montre plus discrète, se fendant de tweets bien sentis notamment lorsque Fillon tâcle Léa Salamé lors des fameuses "15 minutes pour convaincre".

Progressivement, elle revient sur les plateaux télévisés pour débattre comme ce dimanche soir, lors du premier tour de la présidentielle sur LCI, où elle affronte le trésorier du Front national, Wallerand de Saint Just.

En vidéo

Laurence Haïm vs Wallerand de Saint Just

Au sujet de la victoire de Macron au premier tour, Laurence Haïm parle de "joie grave" : "On note juste que ce soir (dimanche), c’est le renouveau de la vie politique avec de nouveaux visages, une nouvelle manière de faire la vie politique, de faire campagne. C’est ça qui semble gagner ce soir. Notre message a été entendu. Nous avons été tout au long de cette campagne dans la bienveillance et nous avons voulu montrer que, parti de rien, le 6 avril 2016, Emmanuel Macron semble être un an après un acteur important de cette campagne. C’est ça qui nous marque ce soir." 

Bien là, donc.

Suivez toute l’actualité sur notre page dédiée à l’élection présidentielle. 

Découvrez comment votre commune a voté sur nos pages résultats de l’élection présidentielle.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter