Présidentielle : Dupont-Aignan veut des débats avant le 1er tour, et le fait savoir

Présidentielle : Dupont-Aignan veut des débats avant le 1er tour, et le fait savoir
Élections Municipales 2020

TÉLÉVISION - Nicolas Dupont-Aignan a annoncé ce lundi le lancement d’une pétition nationale pour l’organisation de débats avant le premier tour de l’élection présidentielle. Il veut pouvoir exposer ses idées aux 45 millions d’électeurs, comme ont pu le faire les participants aux primaires de la droite et de la gauche.

"A 100 jours du premier tour de l’élection présidentielle, le débat démocratique est l’otage de deux partis du système". C'est ainsi que Nicolas Dupont-Aignan justifie sur son site internet sa demande pour l'organisation de débats télévisés entre les candidats à l'élection présidentielle avant le premier tour qui aura lieu le 23 avril prochain. 

Pour se faire entendre, le président de "Debout la France" a lancé une pétition en ligne, accessible sur son site Internet. Il estime que seuls les votants à la primaire de la droite et du centre, et ceux de la primaire de la Belle Alliance populaire à gauche, auront bénéficié d'un débat démocratique satisfaisant. "Mais qu’en est-il des 40 millions d’inscrits sur les listes électorales qui ne se reconnaissent pas dans ces primaires ?" écrit-il.

Pour que les "45 millions de Français inscrits sur les listes électorales aient la liberté de voter pour qui leur apparaît le plus proche de leurs convictions"

"Nous réclamons que l'élection présidentielle se déroule dans des conditions irréprochables d'équité et de respect des valeurs républicaines. Nous exigeons que cette élection soit ouverte à tous les courants de pensée, qu'elle soit la juste expression des candidats et de leur projet, afin que les 45 millions de Français inscrits sur les listes électorales aient la liberté de voter pour qui leur apparaît le plus proche de leurs convictions."

 Nicolas Dupont-Aignan demande donc l'organisation de "grands débats télévisés, sur les chaînes nationales, notamment publiques".

Lire aussi

En vidéo

REPLAY - Le 2 janvier, Nicolas Dupont-Aignan était l'invité politique de LCI Matin

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

EN DIRECT - Covid-19 : 258 décès enregistrés en 24 heures, un niveau similaire à fin mars

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent